La plateforme « Nio Lank Nio Bagn » ne compte pas céder aux «intimidations»

- Publicité -

La plateforme « Noo Lank Noo Bagn » ne compte pas céder aux «intimidations» après la libération de ses 15 membres. En conférence de presse ce lundi, Aliou Sané et ses camarades de la plateforme promettent de reprendre les opérations de sensibilisation contre la hausse des factures d’électricité, dès ce mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.