La lutte contre le Covid-19 est à confier à l’armée

La proposition est de Sogué Diarisso. Et son choix porté sur l’armée n’est pas fortuit. Il juge cette dernière plus endurante et plus rigoureuse. Face à Mamadou Ibra Kane, dans le Jury Du Dimanche, Monsieur Diarisso souligne: « il faudrait impliquer l’armée, parce qu’une attaque bactériologique, ce n’est pas le ministère de la Santé qui va y faire face. Ce n’est pas une affaire de bactériologie, mais il faudrait la traiter comme telle. » A l’en croire, le choix orienté vers l’armée sénégalaise pour la lutte contre la pandémie se justifie par le fait que « l’armée, ce sont des gens rigoureux ». Ce, d’autant plus qu’on est face à « une épidémie qui ne s’arrête pas avec des variants 1, 2, 3, etc ».

Ancien élève des classes de mathématiques supérieures et spéciales, titulaire d’un diplôme de troisième cycle en économie mathématique et économétrie de l’Université de Paris I et d’un diplôme d’ingénieur statisticien-économiste à l’ENSAE de Paris, ce Monsieur qui connait bien le fonctionnement des chiffres est préoccupé par la situation globale de la pandémie au Sénégal. Son analyse ne se limité donc pas aux communiqués quotidiens du Ministère de la santé, ainsi qu’aux chiffres qui y sont mentionnés.

 

C’est d’ailleurs cette préoccupation globalisante qui le réconforte dans l’idée de mêler voire confier la lutte contre le covid-19 à l’armée. Pour lui, les hommes de troupe « auraient fait tout de suite l’état de la situation. Ce que le ministère de la Santé n’a pas encore fait ». Et de s’interroger: « aujourd’hui, quelle est la situation épidémiologique ? On ne la connaît pas… ». De son point de vue alors, faire une situation globale s’impose, parce que « les tests PCR ne permettent pas de dire qu’un tel est malade ou pas ».

 

Moussa Seck- laviesenegalaise.com

 1,020 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.