La justice paralysée : Le SYTJUST décréte 48 heures de gréve

Le Syndicat des travailleurs de la justice ne compte pas lâcher du lest. Pour contraindre le gouvernement à satisfaire leurs doléances, les syndicalistes se font encore entendre. Après plusieurs menaces, Aya Boun Malick Diop et ses camarades ont décidé de passer à la vitesse supérieure.

Ils comptent observer un arrête de travail de 48 heures à partir aujourd’hui. La décision a été prise, hier, à l’issue de la réunion du Bureau exécutif national qui rencontre la presse ce mardi pour expliquer les raisons de leur mouvement d’humeur. Une occasion pour dévoiler le plan d’actions qu’ils comptent mettre en œuvre pour pousser les autorités à trouver des solutions à leur situation.

Nombre de Vues | 314 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.