La digitalisation, principal défi de l’administration du trésor

Le principal défi auquel doit faire face l’administration du Trésor public est la modernisation à travers des plateformes électroniques permettant à l’usager de joindre ses services sans contrainte majeure, a affirmé samedi le président de l’amicale des inspecteurs du Trésor du Sénégal (AITS), Mamadou Diop. «Les défis qui nous attendent et attendent la Direction générale [de la comptabilité publique et du Trésor] est principalement le défi de la digitalisation, parce que les contraintes de temps et d’espace, le numérique peut les régler», a-t-il dit. Il s’exprimait au cours de l’assemblée générale de l’amicale des inspecteurs du trésor du Sénégal (AITS), qui se tient de vendredi à dimanche. Cette rencontre, dont Saly-Portudal est la ville hôte, doit permettre à l’AITS de procéder au renouvellement de ses instances. Pour Mamadou Diop, receveur percepteur municipal de Dakar, il est important que les usagers puissent accéder aux services du Trésor sans avoir à se déplacer. «Le défi, c’est de lutter contre les barrières potentielles, que sont le temps et l’espace, (…) pouvoir s’acquitter de ses impôts, recevoir ce que l’administration ou l’Etat vous doit, que cela soit une pension ou un salaire, une subvention sans se déplacer devant les guichets du Trésor», a-t-il insisté. Venu présider la cérémonie, le directeur général de la Comptabilité publique et du Trésor, Cheikh Tidiane Diop, assure que les travaux de «la transformation digitale» se font en même temps que «l’élargissement du périmètre du compte unique du Trésor», pour une gestion plus dynamique de la trésorerie de l’Etat.

Nombre de Vues | 1,294 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.