La confrontation entre Pape Samb Mboup et Clédor Sène

Pape Samba Mboup a porté plainte contre Clédor Sène pour diffamation. Hier, il y a eu une confrontation entre eux devant les enquêteurs de la section de recherche. L’ancien collaborateur de Me Abdoulaye Wade réfute les propos qu’on lui prête dans un enregistrement publié par le second nommé dans les réseaux sociaux.

Dans une bande sonore qui défraie la chronique, depuis plusieurs jours, on entend une voix mettre en cause des responsables de l’ancien régime libéral. Dans l’enregistrement qui dure 13 mn, l’individu accuse plusieurs pointures de l’ancien régime de rouler pour le Président Macky Sall.

La voix révèle que d’aucuns ont été parrainés par l’actuel régime, pour se présenter aux élections législatives de ce dimanche 30 juillet ; que les autres vont soutenir le patron de la coalition Benno Bokk Yaakaar à l’élection présidentielle de 2019. Qu’à l’issue des élections législatives, ils auront un quota de 15 députés. Après la publication de l’enregistrement dans les réseaux sociaux, Pape Samba MBoup, ancien chef de cabinet de Me Abdoulaye Wade, à qui on attribue la voix, a apporté un démenti dans les médias. Ensuite, selon nos informations, il est allé lui-même déposé une plainte contre Clédor Sène à la Section de recherche (SR) pour le délit de diffamation. Dans sa plainte, le leader de la coalition Mbollo Wade soutient que sa voix a été imitée ; que M. Sène lui attribue des propos qu’il n’a jamais tenus. Ainsi, selon toujours nos interlocuteurs, il a été entendu pendant plusieurs tours d’horloge, jeudi dernier, par les enquêteurs de la SR.

Après son audition, signale-t-on, des bonnes volontés ont tenté une médiation qui n’a rien donnée. C’est ainsi que la machine judiciaire a continué son travail, puisque, précisent nos informateurs, M. Mboup se dit touché et la seule façon de laver son honneur, c’est de poursuivre la bataille judiciaire. Une nouvelle confrontation prévue dans les prochains jours Hier, Clédor Sène a été convoqué. Il a déféré en compagnie de son avocat Me El hadji Diouf. Entendu pendant plusieurs heures, M. Sène, renseignent nos sources, a confié aux enquêteurs que c’est Pape Samba Mboup qui parle dans l’enregistrement. Il est l’auteur de tous les propos qui y sont entendus. “C’est bel et bien la voix de Pape Samba Mboup.

C’est lui qui parle dans l’audio. Tout ce qui est dit dans cet audio, c’est sa voix”, aurait-il confié. Ainsi, dans un souci d’éclairage, dans le cadre de cette enquête, une confrontation a été organisée, hier. Mais, chacun, dit-on, a campé sur sa position. Autrement dit, Pape Samba Mboup a réfuté avoir tenu les propos incriminés. Par contre, Clédor a maintenu ses accusations, en soutenant que c’est Pape Samba Mboup qui parle dans l’enregistrement. Nos sources renseignent que les enquêteurs sont en train de vérifier à qui appartiennent les voix contenues dans cet enregistrement. Les deux antagonistes seront convoquées, dans les prochains jours, pour une nouvelle mise en présence, autrement dit, une confrontation, dans le langage civil.

 


  •    EnQuete

 9 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.