La belle leçon d’humilité du Khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour

Présent à la levée du corps de Mansour Kama, le président du Cnes, décédé dimanche, le Khalife général des tidjanes, Serigne Babacar Sy Mansour n’a pas pu accéder à la tente qui accueillait les autorités. D’après emedia.sn, c’est parce que, le gendarme qui filtrait les entrées lui a signifié qu’il n’y avait plus de places.

Aussi, à cause de son masque, l’agent en faction ne l’a pas reconnu.
Quelques minutes plus tard, identifié par les autorités, le Khalife a été invité a rejoindre la tente. Ce que Serigne Babacar Sy Mansour a refusé catégoriquement, préférant rester debout comme tous les autres. Soutenant que “nous sommes tous égaux devant Dieu”.

Malgré les multiples médiations de l’ancien Premier ministre, Mahammad Dionne ou encore l’intervention de El Hadji Mansour Mbaye, rien n’y fit.


Le Khalife des Tidianes demande à l’État de dire la vérité aux Sénégalais


Le Khalife qui est resté debout durant toute la cérémonie s’est prononcé sur la gestion de la pandémie du coronavirus au Sénégal.

Selon lui, la Covid-19 est une malédiction divine qui fait des ravages dans le monde. Ainsi, il demande aux autorités étatiques de dire la vérité aux populations. « Ce n’est pas le fait de donner un bilan quotidien et les discours qui permettront de trouver un remède contre cette pandémie. Il faut que l’Etat, ceux qui gèrent cette pandémie tiennent un langage de vérité aux populations qui ne comprennent toujours pas », a déclaré le khalife général des Tidianes. Qui, dans le même sillage, invite la classe politique Sénégalaise à arrêter les discours et de se mettre au travail pour le développement du pays. « Que les gens arrêtent de parler et qu’ils se mettent au travail. Ceux qui ont des ambitions pour ce pays doivent se mettre à l’œuvre. Qu’ils essayent d’accorder leurs violons et de travailler en harmonie », a sermonné Serigne Babacar Sy Mansour.

Auparavant, il est revenu sur ses relations avec le défunt Mansour Kama. A l’en croire, ils entretenaient d’étroites relations. « Il était un fervent musulman qui a bien accompli sa mission sur terre. Il a toujours assisté et soutenu ses parents, ses enfants et sa défunte épouse », a témoigné le Khalife.

 

     Avec Emedia 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.