Kolda : 25 personnes interpellées dont quatre dames, deux trafiquants de bois, 15 motos Jakarta

La police urbaine de Kolda et la gendarmerie ont effectué une opération conjointe de sécurisation dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 novembre avec la presse locale. Ainsi, au cours de cette opération, 25 personnes ont été interpellées dont deux femmes, un trafiquant de bois, 15 motos Jakarta et 27 pièces. Les forces de défense et de sécurité ont sillonné les quartiers de la commune, mais surtout ceux de la périphérie comme Bel air, sortie Pata entre autres.
Dans la même dynamique, les hommes du commissaire Malick Dieng, en compagnie de la gendarmerie, ont mis un check-point à l’église avant le pont où ils ont aussi fait des interpellations.
Il faut rappeler que Kolda a été secouée par deux affaires dont le meurtre de la dame Méta Touré et l’arrestation du présumé terroriste Alpha Yaya Barry. Par coïncidence, la dame a été tuée pas loin du chantier du présumé terroriste à l’entrée du village de Saré Madiou dans la commune de Bignarabé.
Dans la foulée, l’enquête du meurtre de Méta Touré suit toujours son cours, tandis qu’Alpha Yaya Barry est dans les mains des spécialistes pour approfondir l’enquête.
À en croire Malick Dieng, commissaire urbain de Kolda, «la police et la gendarmerie mutualisent leurs forces pour assurer la sécurité des populations. En ce sens, nous avons la même mission malgré la différence de couleur de nos uniformes. Et tout ça contribue à renforcer le climat de sécurité en éloignant celui d’insécurité au sein de notre communauté».
Dans la foulée, il rappelle :« au cours de cette opération, on a interpellé 25 personnes dont quatre dames, deux pour trafic illicite de bois, une personne pour nécessité d’enquête. Mais également, nous avons immobilisé 15 motos Jakarta et saisi 27 pièces. C’est pourquoi, nous allons continuer les opérations pour la sécurité des citoyens. »
Pour la personne interpellée pour nécessité d’enquête, il précise : « nous sommes dans une procédure depuis quinze jours d’enquête et cette personne ressemble à celle incriminée qui se trouve dans la vidéo surveillance. Et nous allons exploiter les images pour voir si c’est bien elle. »
Dans la même dynamique, soutient-t-il, « cette opération est un message fort lancé aux concitoyens pour leur dire que nous sommes ensemble. Et dans cette lancée, nous attendons leur collaboration pour un travail avec les résultats escomptés. »
En ce qui concerne le meurtre de la dame Méta Touré, il soutient : « nous suivons l’enquête sous le contrôle du capitaine de la compagnie de gendarmerie. Et d’ailleurs, l’enquête est suivie par la gendarmerie. Ainsi, nous n’arrêterons pas tant que cette affaire ne sera pas élucidée, car il y va de la sécurité des Koldois. Mais aussi, il y va de la crédibilité et de la confiance que les populations ont en nous. L’opinion doit savoir que l’affaire n’est pas encore classée… »
Cette opération va se poursuivre pour lutter contre le grand banditisme et rassurer les populations, toujours selon lui.

Nombre de Vues | 1,684 Fois |

Source Dakaractu
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.