Journée mondiale de la liberté de la presse : promouvoir l‘information comme bien public dans un paysage médiatique gravement menacé

L’UNESCO et le gouvernement namibien accueilleront la conférence mondiale de la Journée mondiale de la liberté de la presse à Windhoek du 29 avril au 3 mai, date de la Journée mondiale de la liberté de la presse. 

Cette conférence devrait être l’occasion pour des journalistes professionnels et d’autres acteurs du secteur des médias de réclamer des mesures urgentes afin de faire face aux menaces qui pèsent sur les médias d’information indépendants et locaux du monde entier, aggravées par la pandémie de COVID-19. Ils proposeront des solutions pour renforcer la viabilité des médias, demander une plus grande transparence de la part des plateformes de réseaux sociaux, exiger des mesures afin d’améliorer la sécurité des journalistes et soutenir les médias indépendants. Les participants devraient également exhorter les gouvernements à investir dans l’éducation aux médias et à l’information afin d’aider le public à reconnaître, apprécier et défendre le journalisme basé sur les faits comme élément essentiel de l’information en tant que bien public.

 1,225 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.