Journée de sensibilisation: L’ARTP veut endiguer les vols de câbles pour maintenir la qualité du service

L’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP), a organisé ce jeudi à l’hôtel Terrou-Bi une journée de sensibilisation sur le Thème « les problématiques de vol de câbles dans les infrastructures de télécommunications, de coupures des liens de transmission en fibre optique et d’effets de masque des antennes réseaux des opérateurs ». 

Cette rencontre de sensibilisation réunit l’ensemble des parties prenantes pour échanger sur des pistes et solutions en vue d’endiguer ces phénomènes nuisibles au bon fonctionnement des réseaux de télécommunications. L’événement est organisé par la Direction des Réseaux et Services (DRS) et entre dans le cadre de la stratégie d’amélioration continue de la couverture et de la qualité des réseaux de communications électroniques sur toute l’étendue du territoire nationale.

Présidée par le Directeur général de l’ARTP, Monsieur Abdoul Ly en présence du ministre de la communication, des télécommunications et de l’économie numérique Moussa Bocar Thiam, cette rencontre porte sur la concertation nationale sur les problématiques de vols de câbles concernant les infrastructures de télécommunications, de coupures de liens de transmission en fibre optique et d’effet de masque sur les antennes réseaux. Rappelant la loi portant Code des Communications électroniques, le Directeur Général Abdoul Ly a indiqué que l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) est chargée, entre autres, de veiller sur le développement des réseaux, sur la couverture et la qualité de service, mais également sur les intérêts nationaux en matière de communications électroniques. Ladite couverture et la qualité de service sont fortement tributaires de l’état des investissements et des infrastructures. Autrement dit, explique le Directeur général du régulateur, les réseaux et services numériques occupent une place prépondérante dans la vie des populations. “C’est à ce titre que l’Etat du Sénégal, au premier rang duquel se trouve le Président de la République Macky Sall, veille minutieusement sur leur disponibilité et leur préservation, à l’échelle du territoire national, au vu de la proximité électronique que lesdites infrastructures facilitent auprès des populations, sans oublier les avantages socioéconomiques qui en sont les corollaires”, déclare le Directeur général de l’ARTP.

Selon Abdoul Ly, l’ARTP est très souvent interpellée sur les causes exogènes à la base de ces fléaux et qui affectent la disponibilité de leurs réseaux, la satisfaction des obligations de couverture et de qualité imposées par l’Etat, mais également leurs investissements.

D’après lui, ce constat récurrent est fondamentalement le prétexte de la rencontre de ce jeudi qui adresse entre autres les phénomènes de vols de câbles dans les infrastructures de télécommunications, les coupures accidentelles de liens de transmission en fibre optique lors des travaux BTP, les effets de masque sur les antennes réseaux. 

A en croire, le Directeur général de l’ARTP, ces phénomènes causent des dommages évalués à plusieurs milliards de francs CFA et entrainent des pertes énormes de revenus, une indisponibilité des services publics comme les numéros d’urgence, une dégradation de la qualité de service et une diminution de la couverture. Poursuivant, il ajoute: «avec l’urbanisation galopante et les grands travaux observés ces dernières années, lesdits fléaux sont devenus de plus en plus récurrents et commencent également à toucher d’autres catégories d’infrastructures de l’Etat comme celles du TER et du BRT», dit-il.

Ainsi, pour anticiper sur les solutions, l’ARTP, depuis plusieurs mois, a engagé différentes actions comme la mise en place d’une nouvelle stratégie sur la qualité de service et la couverture, la création d’un comité de pilotage (COPIL) de la QoS et la couverture, en collaboration avec toutes les parties prenantes, la mise en place d’un groupe de travail avec les entreprises BTP sur les coupures de câble en fibre optique.
Cependant, cette journée de concertation est une suite logique des actions initiées pour endiguer ces phénomènes qui entravent le bon fonctionnement des réseaux de télécommunications. Elle a pour objectif de montrer l’impact réel de ces phénomènes sur la qualité et la couverture des opérateurs de télécommunications, d’impliquer les forces de l’ordre – Police et Gendarme – et la douane dans la lutte contre le vol et le ressel de câbles, de créer un cadre d’échange multi-acteurs pour améliorer la communication et la sensibilisation, de réfléchir sur les dispositions légales, réglementaires à mettre en œuvre ou à jour pour lutter contre ces phénomènes.

Pour terminer Monsieur Abdoul Ly réaffirme son engagement à travailler de concert avec l’ensemble des parties prenantes pour la résolution des difficultés qui sont rencontrées par les acteurs dans le secteur des communications électroniques. A travers cette journée, l’ARTP espère l’impulsion d’une dynamique multipartite pour lutter efficacement contre ces phénomènes qui entravent le développement des réseaux de notre pays.

 

Abdoulaye Barry – laviesenegalaise.com

Nombre de Vues | 1,054 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.