INAUGURATION DE LA GRANDE MOSQUÉE : ma pensée libre pour un FATICK prospère

M’ayant envoyé les images, photos, vidéos et sons des étapes de l’inauguration de la grande mosquée de Fatick sise au boulevard Macky SALL, mon cher ami me fit sentir les rapports de notre culture d’avec la religion islamique à la verve de toutes les vérités récitatives et bien véhémentes par ses paroles pleines de sens qui englobe l’absolu, le réel, l’infiniment Saint, le Créateur de tout…, d’ici-bas et de l’au-delà sous le contrôle d’Allah ( SWT). L’accueil chaleureux teinté d’enthousiasme que les Fatickois ont réservé au fils du terroir m’a fait tressaillir vu l’amour que les Fatickois vouent à son Excellence Monsieur le président de la république.
Après avoir fait une analyse de la situation socio-économique et politique de FATICK, jointe au constat général que les Fatickois ont fait, la meilleure idée qu’il me fut possible pour sauver notre commune est d’interpeller chacune et chacun de nous afin de nous parler en toute bonne foi aux coeurs dans la vérité d’après tout ce que le droit permet et ce que l’intérêt général prescrit. Les émotions utiles que cette visite de son Excellence le président Macky SALL à Fatick ont causé tournent autour de la situation socio-économique et politique de notre commune. Et on se demande : de 2012 à nos jours, qu’est-ce qui a été fait pour les populations, particulièrement les jeunes et les femmes ?
Je ne sais quelle sensation voluptueuse a poussé son Excellence le président et tous ceux qui soutiennent la continuité de la pauvreté, de la misère, de la promiscuité, de l’obscurité, de l’incompétence, de l’insouciance et de l’arrogance ? Ni l’égoïsme, ni la connivence sensationnelle ou amoureuse, ni l’amitié ne doivent prendre le dessus sur ce qu’on a de plus cher: le « PATRIOTISME SOCIO-ÉCONOMIQUE, L’INTÉRÊT GÉNÉRAL, LE BIEN-ÊTRE » pour assurer à chaque Fatickois sa dignité et sa liberté.
Il n’est plus question d’un vain acquiescement politique sans pertinente analyse, sans bonne foi, sans liberté de penser afin d’éviter des conséquences politiques désagréables pour notre cité.
Depuis 2012, année de l’élection de son Excellence le président Macky SALL notre frère à la magistrature suprême, le constat est là, Fatick commune traîne le pas, les nominations se limitent à un seul ministre à portefeuille, des PCA, des députés, des conseillers économiques et autres. Aucune infrastructure pour résoudre le problème de l’emploi, le secteur primaire est quasi inexistant dans la commune : aucune activité génératrice de revenus. La seule activité pour cette jeunesse désœuvrée est concentrée autour des vélos taxis ( JAKARTA) pour juste régler quelques problèmes économiques personnels.
Ce sont ceux qui sont nommés à des postes qui tentent tant bien que mal à leur régler certains problèmes sociaux, si bien que des fois, ils préfèrent éteindre leurs téléphones à cause des multiples sollicitations. Fatick a besoin d’un plan de développement communal qui engloberait tous les aspects socio-économiques conformément à ses potentialités.
À quand allons-nous comprendre que Le développement durable est une conception du développement qui s’inscrit dans une perspective de long terme et en intégrant les contraintes écologiques et sociales à l’économie?
Notre frère président partira un jour pour laisser la place à un autre sénégalais qui ne sera pas certainement de FATICK.
Le président maître des pouvoirs de nominations, de décisions des politiques publiques doit encore faire un effort pour donner encore plus d’atouts à sa ville natale. Si Fatick avait encore trois ou quatre ministres à portefeuille, des Directeurs de grandes agences, comme du temps de Cheikh KANTÉ au port autonome, au moins la situation se serait améliorée. Qu’on se le tienne pour dire; tant que le schéma socio-politique est comme tel, Fatick va mourir de sa belle mort : un envers de décor qui fait mal à tous les Fatickois de bonne foi. Il est temps d’en parler quoi qu’il puisse nous coûter pour qu’enfin le changement soit amorcé avec engagement et volonté politique sérieuse.
Vivement l’inauguration d’infrastructures pour offrir des emplois aux jeunes et aux femmes. Le travail est une adoration et il contribue à l’élévation sociale de notre communauté. La prière est une responsabilité individuelle contrairement au travail qui relève aussi d’une responsabilité collective. Merci pour cette mosquée Excellence, nous attendons des lieux de travail pour diminuer la pauvreté. Nous osons espérer car vous savez bien combien nous vous avons soutenu en toutes occasions.
Vive FATICK
Vive le Président Macky SALL.

Malick Wade GUEYE depuis Marseille.

Nombre de Vues | 1,356 Fois |

Commentez cet article
1 Commentaire
  1. […] Source link […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.