Idrissa Seck sur le transfère des détenus de Guantanamo au Senegal : « Faire plaisir aux Américains ne veut pas dire sacrifier le Peuple »

Le leader de Rewmi déplore que le transfèrement de détenus de Guantanamo n’ait pas fait l’objet de discussion à l’Assemblée nationale. A en croire le Quotidien, Idrissa Seck parle de «graves manquements» du Gouvernement sur une question aussi sensible que le terrorisme. 

Idrissa Seck note de «graves manquements» des autorités sénégalaises sur le transfèrement de deux détenus de Guantanamo. Le leader de Rewmi, qui s’exprimait en marge de sa visite au pèlerinage du Daaka dimanche, estime qu’une question aussi «sensible» dans un contexte marqué par le terrorisme, devrait être «discutée» à l’Assemblée nationale. «Dans un communiqué du ministère américain des Affaires étrangères, ils (les Etats-Unis) se réjouissent de la proposition du Sénégal d’accueillir ces prisonniers, contrairement à ce qui est avancé par les autorités du pays», indique-t-il, convaincu que la mesure n’a pas été prise «dans les meilleures conditions».

Selon toujours le journal, l’ancien Premier ministre appelle les dirigeants actuels à «savoir raison garder» et à aller dans le sens de «l’apaisement» et de la «concertation». «Faire plaisir aux Américains n’équivaudrait pas à vouloir sacrifier le Peuple. S’ils cherchent à bénéficier encore de financements dans le cadre du Mca, qu’ils fassent aussi doucement à certaines questions très sensibles et qui appellent à une concertation nationale avant la prise de toute décision», conclut-il.

Nombre de Vues | 410 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.