Idrissa Seck à Kolda : « Si l’on veut se développer vite, il faut absolument que l’enseignement soit une sur-priorité pour le pays… »

Après un bref séjour au Daaka de médina, le président du Rewmi, était hier, à Kolda. Devant la presse sur la situation du pays, Idrissa Seck a exprimé toute sa peine de voir ce qui se passe dans le secteur de l’Education.

« …comme j’ai eu à le soutenir, ce qui fonde le travail humain, c’est l’énergie, c’est à dire la capacité physique et le savoir et plus un travail est incorporé du savoir, plus il est valorisé », a-t-il fait savoir. Ainsi, citant l’exemple du maçon et de l’architecte, le président du Rewmi de poursuivre : « L’architecte gagne plus d’argent et, plus un travail incorpore et intègre le savoir, plus il est valorisé ».

C’est pourquoi suggère-t-il d’après L’Observateur : « Si l’on veut se développer vite, il faut absolument que l’enseignement soit une sur-priorité pour le pays, parce que c’est le savoir qui détermine la hiérarchie des valeurs ajoutées en termes économique.  » J’invite, encore une fois, le gouvernement à accorder de l’importance au système éducatif, à l’enseignement et aux enseignants »,a-t-il conclu.

Nombre de Vues | 388 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.