Hygiène publique : l’Etat travaille sur la création d’une société dénommée la Sénéga­laise de gestion des déchets

Le Sénégal face à l’hygiène publique. Quelques années après la mise sur pied de l’Ucg, l’Etat est en train de travailler sur la création d’une société dénommée la Sénéga­laise de gestion des déchets pour régler l’équation des ordures ménagères.

«Nous sommes dans la réflexion d’une mise en place de la Sénégalaise de gestion de déchets. Nous avons décidé d’aller plus loin. Faire une mutation de l’Ucg pour aller vers la Sénégalaise de gestion des déchets qui va plus largement en relation avec les maires, le ministère des collectivités territoriales trouver un moyen d’équilibre pour qu’aucune compétence ne soit empiétée», révèle Abdoulaye Sow, ministre de l’Urbanisme, de l’hygiène publique et du logement. Celle-ci sera bâtie sur les acquis de l’Ucg.

«Elle sera une société anonyme. Nous avons largement discuté sur cette question avec le ministre des Collec­tivités territoriales. Nous continuerons les discussions avec les autres ministères. Quand cette société sera mise en place, elle permettra de prendre largement en charge la question des déchets plastiques», annonce le ministre de l’Urbanisme, qui rappelle que le problème majeur de la lutte contre les déchets plastiques est la rareté des moyens.

«L’Ucg est en train de donner un coup de main à l’ensemble des collectivités locales dans le pays. Aupara­vant c’était simplement localisé à Dakar, aujourd’hui l’Ucg est dans tout le pays pour aider les collectivités locales à prendre en charge cette compétence», a-t-il fait savoir.

 958 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.