Hommages à Macky Sall : La nouvelle loi de Sada Ndiaye

« Un homme qui nous honore », a dit Sada Ndiaye à l’endroit de Macky Sall depuis Nguidjilone, dans le département de Matam. En l’espace de 13 ans, Macky Sall aura vu toutes les couleurs avec son oncle et maire de Nguidjilone.

L’ancien directeur du Coud et ancien ministre sous Wade a été involontairement l’un des grands artisans du destin présidentiel de Macky Sall. En portant la loi dite «Sada Ndiaye» en 2008, il a fait modifier le règlement intérieur de l’assemblée nationale pour faire partir celui qui est aujourd’hui son chef de parti. L’objectif des Wade était pourtant de liquider Macky Sall, en passant par son proche, un de ses cousins. Et, c’est Sada Ndiaye qui avait porté le combat. Mais le destin a propulsé Macky Sall au plus haut sommet de ses rêves. 

En 2018, l’ancien ministre sous Wade a rejoint l’Apr dans une totale discrétion. Depuis, il fuit les médias et ne s’est jamais prononcé sur sa transhumance. Pourtant, l’ancien responsable du Parti socialiste, transhumant assumé, a été un farouche détracteur de Macky Sall. Lors d’un entretien avec Le Quotidien en mars 2017, Sada Ndiaye déclarait : « Sous Macky Sall, la loi n’est ni générale ni impersonnelle. Elle porte les habits et les ambitions de Macky Sall. Le pouvoir judiciaire est instrumentalisé ». Il ajoutait : « On n’a jamais vu un Président et un régime jouer sur les leviers aussi dangereux et sensibles que la langue et l’ethnie ». Les diatribes  de l’ancien député libéral ne visaient pas uniquement l’actuel Président. Son ministre de l’intérieur d’alors en prenait pour son grade. « On ne peut pas arrêter la mer avec ses bras. Le Peuple sénégalais va sanctionner ce régime de honte, de mal-gouvernance et toutes ses dérives. L’Apr est passée d’Al­liance pour la République à une autre Apr (Arrestation, prison et restriction). C’est incarné par Abdoulaye Daouda Diallo qui est le ministre de l’Intérieur le plus nul et le plus carrant que le Sénégal ait connu. Il est une honte pour le pays », déclarait Sada Ndiaye. Sa nouvelle loi est aujourd’hui de chanter les louanges de son neveu Macky Sall.

Décidément, la roue tourne et les gens changent de couleurs comme de petits caméléons. 


        Mbaye Diop – laviesenegalaise.com

 2,736 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.