Harouna Dia au bercail : le retour de l’enfant prodige de Wendou Bosséabé

L’homme d’affaires Harouna Dia, établi à Ouagadougou (Burkina) était à Matam mardi 22 mars  pour rendre visite à des chefs religieux et remercier les populations pour avoir voté massivement « Oui » lors du référendum du 20 mars dernier.

 

Arrivé en toute discrétion, le responsable de l’Apr a vu une foule se former autour de lui. Naturellement, sa proximité avec sa base, sa lecture des réalités sociologiques de la région, de notoriété publique, sont l’une des principales grilles de lecture des résultats issus des urnes. Le « Oui » l’a emporté à la soviétique.

D’abord, Harouna Dia en compagnie de son frère Daouda Dia, questeur à l’Assemblée nationale, et d’une délégation composée de responsables politiques a effectué une visite religieuse (Ziara) chez le marabout Thierno AliouThiam de Ourossogui. Avec lequel, il entretient d’importantes relations. A la fin de l’entretien avec le guide religieux de Ourossogui, le cortège prend la direction de la ville de Matam, capitale régionale, où l’homme d’affaires sera l’hôte du très vénéré Thierno Mouhamadou Samassa Mou rabi.

.

Après l’étape de Matam, Harouna Dia a été accueilli dans plusieurs localités du département de Kanel avant d’arriver dans son fief, le village de Wendou Bosséabé.

 Vers 20h, alors que les fastes du couchant annonçaient la nuit, il y avait foule à l’entrée du village de Harouna Moussa Dia.

Des élèves du primaire qui scandaient (Harouna, Avec Harouna jusqu’à la mort, Harouna…), pour reprendre autrement ce fameux titre de l’artiste planétaire « Gourel » dans cette chanson de Baaba Mall, l’intro composée par des jeunes de Podor qui chantaient « Baba, avec Baba jusqu’à la mort, Baba… »

C’est dans sa demeure après avoir rencontré sa mère que l’homme d’affaires s’est adressé à la presse pour exprimer toute sa satisfaction et remercier les populations qui ont renouvelé leur confiance au chef de l’Etat Macky Sall.

Dopé par la forte mobilisation, Harouna s’est dit galvanisé pour travailler d’avantage au profit de la région de Matam et du département de Kanel en particulier.

Selon lui le niveau d’investissement dans la région de Matam n’a jamais été « aussi important et aussi ciblé ».

Non sans dire : « que l’impact positif de la politique du gouvernement sur les populations est perceptible dans tous les secteurs. Ce qui explique  d’ailleurs la mobilisation d’ici et d’ailleurs qui montre qu’une réponse exacte  a été apportée aux  besoins des populations».

Quels enseignements à tirer ? D’abord que le Fouta est dans le camp de la majorité présidentielle. Ensuite que Harouna Dia est l’homme de base du président Macky Sall dans le Matam.

Fera t-il suite ?

SK/DD – LVS.SN

Nombre de Vues | 498 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.