Guinée : Des tirs nourris aux abords du palais présidentiel à Conakry

En Guinée, des tirs nourris ont été entendus dimanche dans le quartier de Kaloum à Conakry.

Des tirs nourris ont retenti dimanche matin dans le centre de Conakry, la capitale de Guinée, selon un journaliste de Reuter. Ces tirs nourris d’armes automatiques, tôt ce matin (dimanche) sont attribués, selon plusieurs sources, à des soldats appartenant à une unité des forces spéciales. Des militaires roulant à vive allure exhortent les habitants à rester chez eux. A ce stade, on ne connait pas l’origine de ces tensions.

L’accès au seul pont reliant le continent à la presqu’île de Kaloum, l’un des quartiers de la ville, qui abrite le palais présidentiel et la plupart des ministères, a été bloqué, selon une source militaire, et de nombreux soldats, certains lourdement armés, se sont déployés autour de la présidence.

Un haut responsable gouvernemental a déclaré que le président Alpha Condé était sain et sauf, sans donner d’autres détails. Un témoin interrogé par Reuters a dit avoir vu un civil blessé par balles.

Pour le moment, l’on ignore « pour le moment » s’il s’agit d’une mutinerie ou d’une tentative de coup d’Etat.

 1,068 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.