France: une rentrée politique à haut risque pour Emmanuel Macron

Le président Macron et le gouvernement abordent cette semaine une rentrée rendue particulièrement délicate dans un contexte sanitaire et économique à haut risque.

Rarement une rentrée n’aura été aussi périlleuse pour un gouvernement, désormais contraint tout à la fois de freiner la propagation du coronavirus et tenter de relancer une économie déjà fortement impactée par les défaillances d’entreprises.

De retour à Paris ce lundi, le président Macron a déjà ajusté sa stratégie en décidant de renvoyer la présentation du plan de relance économique à la semaine prochaine.

Priorité donnée à la lutte contre le Covid : dès lundi un conseil de défense y sera entièrement consacré qui fera le point sur l’évolution de la pandémie et les dispositions sanitaires impératives, notamment le port du masque obligatoire dès le 1er septembre dans les lycées et collèges et dans les entreprises.

Des dispositions qui seront à nouveau évoquées lors du Conseil des ministres mercredi. Charge ensuite aux ministres et au Premier ministre d’entre eux, Jean Castex, d’en faire toute cette semaine la pédagogie pour répondre aux inquiétudes des Français.

« Il faudra vivre avec le virus mais sans mettre le pays à l’arrêt », a d’ores et déjà prévenu le président Macron. Pas question donc de reconfinement généralisé alors que se profile déjà, certains le redoute, un « automne noir », avec un chômage « massif » selon les propres mots du chef de l’État.

  Rfi.fr

 72 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.