Ageroute_Seneweb_1000x250px

Fortes pluies à Dakar – La capitale Sénégalaise patauge

Le ciel a ouvert ses vannes sur Dakar, la capitale sénégalaise déjà sous les eaux. Ceux qui ont été surpris sur le chemin du bureau ont souffert. Selon nos confrères de Emedia, des chauffeurs de taxis refusent certaines destinations comme… Point E. Des quantités de pluie importantes ont rendu les artères impraticables. Ceux qui ont accepté de prendre des clients n’ont pas hésité à les abandonner à leur sort. Les malheureux clients n’avaient plus qu’à patauger pour rallier leur lieu de travail. C’est aussi le moment choisi par les taximen pour multiplier le coût du transport par deux, selon toujours la source.

Il se pose ainsi l’éternel problème de l’évacuation des eaux de pluies dans des quartiers comme Point E où, même s’il existe un réseau d’assainissement, tout porte à croire qu’il est actuellement sous-dimensionné. Ce qui fait que, même après l’arrêt de la pluie, les eaux de ruissellement mettent beaucoup de temps pour rejoindre les grands canaux d’évacuation puis la mer.
Les quartiers où il n’existe pas de réseau d’assainissement, le problème est tout autre. C’est le temps des motopompes qui s’annonce.

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres : les vendeurs de parapluie se frottent les mains. Les clients sont toutefois obligés de débourser deux mille francs CFA pour se procurer le dispositif portable et pliable, permettant de se protéger de la pluie.

Nombre de Vues | 1,222 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.