Financement du compact régional : La ligne ferroviaire Dakar-Tamba attire les Américains

En visite au Sénégal, la Secrétaire d’Etat au Trésor américain, Janet L. Yellen a affiché, vendredi dernier, la volonté des Etats-Unis de financer le secteur du transport ferroviaire notamment la ligne du chemin de fer Dakar-Tamba, rapporte Walf Quotidien.

Pour extirper les Sénégalais des lourdeurs du transport inter-régions, le gouvernement a soumis à la Secrétaire d’Etat au Trésor américain, Janet L. Yellen, en visite au Sénégal, une requête pour financement, dans le cadre du Compact régional, de la ligne du chemin de fer Dakar-Tambacounda, soit près 500 km, sur le corridor Dakar-Bamako-Niamey.

Un projet qui, selon le ministre des Finances et du Budget, Amadou Moustapha Ba, attire l’attention du pays de l’Oncle Sam dont on note un ballet cessant de hautes personnalités au pays de la Téranga depuis quelque temps.

Ministre des Finances et du Budget Amadou Moustapha Ba et la Secrétaire d’Etat au Trésor américain, Janet L. Yellen
Très en retard dans le financement des infrastructures au Sénégal par rapport à la concurrence chinoise, turque et française, les Usa pourraient se rattraper avec des projets d’envergure. En effet, le vendredi 20 janvier 2023, en marge de la visite de la Secrétaire d’Etat américain, le ministre des Finances et du Budget, Amadou Moustapha Ba, a annoncé à la presse qu’il a été beaucoup question lors des discussions avec Janet L. Yellen d’investissements américains au Sénégal dans les secteurs prioritaires, notamment le transport ferroviaire où des projets sont en traîne depuis plusieurs années à cause du désintérêt de certains bailleurs.

Selon le ministre, le Secrétaire général d’Etat américain a pu voir qu’au niveau des priorités de l’investissement au Sénégal, le premier poste prioritaire était les infrastructures et services de transport.


Poursuivant, l’argentier de l’Etat sénégalais a indiqué que le deuxième poste prioritaire était les infrastructures et services énergétiques et le troisième l’agriculture.


«Voilà les secteurs sur lesquels la Secrétaire au Trésor a insisté. Et sur les infrastructures, ils ont loué les efforts qui ont été faits par le Sénégal dans l’aménagement des corridors surtout. Parce que cela a été pris du point de vue de l’intégration régionale. Donc, dans l’aménagement des corridors, ils ont vu que le port de Rosso est à un niveau d’exécution très satisfaisant avec un financement d’ordre de 96 millions de dollars [soit environ 60 milliards Francs CFA]. Ils ont vu également que l’autoroute Mbour-Fatick-Kaolack est en cours. C’est très important. Et aujourd’hui, une requête importante qui a retenu leur attention pour pouvoir la financer dans le cadre du compact régional : c’est la ligne du chemin de fer ‘‘le corridor Dakar-Bamako-Niamey’’, et surtout le tronçon Dakar-Tambacounda qui fait à peu près 500km. Donc le chemin de fer reste une priorité qui a été abordée dans le cadre de nos relations avec les États-Unis en termes de financement», a indiqué le Ministre des Finances et du Budget.

Nombre de Vues | 1,134 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.