Fin d’enquête sur « Keur Yeurmandé » : Ndella Madior Diouf dépose une nouvelle demande de libération provisoire

Dakar, le 21 mai 2024 – L’enquête sur la pouponnière « Keur Yeurmandé » progresse rapidement et semble toucher à sa fin.
D’après le journal Les Échos, le juge d’instruction a pratiquement bouclé le dossier, ayant entendu toutes les personnes inculpées ainsi que les témoins susceptibles d’apporter des éclaircissements.

Au cœur de cette affaire, Ndella Madior Diouf, responsable de la pouponnière et également patronne de la radio « Saphir FM », a déposé une nouvelle demande de mise en liberté provisoire. Placée sous mandat de dépôt en décembre 2023, elle est poursuivie pour homicide involontaire, complicité de ce chef d’accusation, exercice illégal de la médecine, privation d’aliments ou de soins à des enfants ayant entraîné la mort, et obtention illicite de certificats d’inhumation, entre autres accusations. Ces poursuites font suite à la diffusion de vidéos choquantes montrant des bébés maltraités dans sa pouponnière.

Contrairement à sa première requête, qui avait été rejetée, Ndella Madior Diouf a cette fois attendu la fin des auditions avant de se manifester à nouveau auprès du magistrat instructeur. Le juge rendra sa décision après avoir reçu l’avis du Procureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.