Fin de la grève du Sytjust : Le coup de Maître de Maître Malick Sall, Garde des Sceaux, Ministre de la justice

Thémis retrouve l’équilibre. “Tout est bien, qui finit bien”. Un accord a été trouvé, fin de la grève du Sytjust. Le Ministre de la Justice, Maître Malick Sall a réussi un coup de maître, sans tambour, ni trompette. Dans le calme et dans la sérénité, le ministre de la justice, Maître Malick Sall a amené le Sytjust à mettre à terme à sa grève entamée depuis début juin.

Très ouvert au dialogue et tout ouïe aux intérêts des travailleurs de la justice, mais aussi et surtout ceux des populations comme le veut le président de la République, Macky Sall, le Garde des Sceaux est resté sur sa ligne de conduite et ses principes de défendre les intérêts des citoyens, a appris laviesenegalaise.com.

En effet, l’homme est connu pour sa piété, sa générosité et son respect pour son prochain. Il est animé par cette ferme volonté et un engagement sans faille pour réussir la mission qui lui a été confiée par le Président de la République, Macky Sall. 

Nous avons appris que grâce à la médiation de bonnes volontés, la clairvoyance du Ministre et la conscience des travailleurs de la Justice, le Sytjust dirigé par Aya Boun Malick Diop a finalement accepté l’accord négocié avec le Garde des sceaux. Le Sytjust et la Chancellerie ont donc réussi à rapprocher leurs positions. Ils ont ainsi mis fin à une grève qui a duré près de trois mois. Les Cours et tribunaux vont retrouver leur fonctionnement normal.

Pour rappel, le protocole qui prend en charge la gestion des carrières des travailleurs de la justice, dont le traitement allait connaître une substantielle revalorisation, aurait, selon “LeQuotidien”, entraîné inévitablement des dysfonctionnements salariaux dans la pyramide judiciaire. Les bonnes décisions seront sûrement prises… 

1 Commentaire
  1. Persitao

    Me Malick Sall a trop mal géré cette grève et a été très vindicatif,pensant ce mouvement était dirigé contre sa personne,les usagers ont payé de son mutisme et de son orgueil 02 mois de dysfonctionnements du service public de la justice.Pire,il a fait violer la loi en ayant recours à des greffiers ad hoc,il n’est pas du tout à la hauteur de la tâche

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.