Fête du 1er mai : Les travailleurs rappellent leurs doléances

La Confédération des Centrales Syndicales regroupant la CNTS, la CSA, l’UNSAS, la CNTS/FC a célébré, ce mercredi, à la place de la Nation (Ex-Obélisque) la journée dédiée aux travailleurs. Une occasion saisie par les différents Syndicats pour revenir sur certains points de leurs revendications. Votre portail laviesenegalaise.com a donné la parole à certains secrétaires généraux de syndicats.

Abdourahmane Guèye SG de l’Union Démocratique des Enseignants et Enseignantes du Sénégal (UDEN) revient sur la lancinante question des accords entre les enseignants et l’Etat.

“Les enseignants sont confrontés à des difficultés liées au non respect des accords signés par l’État. Mais nous avons espoir pour la satisfaction de nos revendications surtout avec le nouveau ministre de l’éducation Mamadou Talla qui est un homme du sérail, un homme de dialogue et nous espérons que les choses vont bouger”.

Babacar Sarr SG du syndicat des travailleurs de la Sonatel pour l’accès aux technologies 

“Malheureusement, le numérique n’existe que dans les grandes villes, aujourd’hui c’est le moment d’avoir des concertations, des assises pour que partout au Sénégal l’on puisse avoir accès aux technologies. Le secteur de la télécommunication est lié à la souveraineté du pays, il est au début et à la fin de tout développement”.

Mamadou Niang SG du syndicat des travailleurs de la Caisse de Sécurité Sociale section CNTS plaide pour les travailleurs enregistrés à la caisse de sécurité sociale

“Beaucoup de travailleurs de la Caisse de Sécurité Sociale rencontrent des problèmes liés à leurs  avancements. C’est d’ailleurs une de nos revendications phare portée au niveau de la direction. En effet, il y a des travailleurs qui ont fait plus de 20 ans de service sans que leur salaire ne soit revalorisé. Nous savons tous que le niveau de vie est très élevé surtout avec le logement qui coûte de plus en plus cher mais aussi  la scolarisation des enfants”.

 

              Abdoul BABA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.