Ageroute_Seneweb_1000x250px

Fête de l’indépendance du Sénégal : L’armée étale sa puissance de feu

L’armée nationale a montré sa puissance de feu hier, lundi 4 avril, à l’occasion de la célébration du 56e anniversaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale. Le défilé militaire et civil a permis aux forces de défense et de sécurité d’exhiber le matériel neuf qui leur est octroyé par le président de la République, Macky Sall, pour lutter contre le terrorisme.

Le 56e anniversaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale est marqué hier, lundi 4 avril, sur le boulevard du Centenaire de la République, par une démonstration de force de l’armée nationale qui a montré son nouveau matériel acquis pour renforcer la sécurité nationale, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.
Les forces de sécurité vont se manifester avec un défilé aérien, motorisé et à pied. La marine va exhiber ses vedettes côtières rapides utilisées pour la défense du littoral et la protection des points névralgiques en zone côtière et un engin de débarquement d’infanterie et de char dédié aux missions de soutien et de transport logistique en zone opérationnelle et dans les pays de la sous-région. Ainsi qu’un patrouilleur rapide, «Ferlo», d’une longueur de 33 mètres et un autre de 45 mètres, le «Kédougou» destinés aux missions de surveillance maritime dans la zone économique exclusive.

De nouveaux moyens pour l’armée

L’armée sénégalaise a déployé de nouveaux moyens pour faire face aux menaces sécuritaires. Le détachement du bataillon d’artillerie a exposé son aptitude opérationnelle, ses canons de 14,5 mm. Les mortiers de 120 mm ont participé en 1981 à l’opération Fodé Kaba 2 en Gambie et en 1998 à l’opération Gabou en Guinée Bissau. Les 105HM2, avec une portée de 11 km, et appelés «la Bravo». Elle a participé à la mission ECOMOG au Libéria en 1989 et à l’opération Gabou en Guinée Bissau en 1998. Le bataillon d’artillerie n’a pas manqué de montrer ses canons de calibre 155TRF1 qui peuvent tirer jusqu’à 24 km. Auparavant, le bataillon des blindés a fait voir ses engins neufs dotés chacun d’un redoutable canon de 105 mm et de ses armes coaxiales de 7,62 mm et 12,7 mm, mais aussi ses automitrailleuses légères de 90 mm.

Sud Quotidien

Nombre de Vues | 678 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.