Ageroute_Seneweb_1000x250px

Farba Ngom apporte la réplique aux leaders de Yewwi : « Ils ont manqué du respect envers les populations du Fouta »

La sortie récente des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi remettant en cause l’électorat du Fouta, et dénonçant un bourrage des urnes à Kanel, Matam, Ranerou et Podor en faveur de la mouvance présidentielle a provoqué la colère du député-maire des Agnam, Farba Ngom. L’opposition dénonce un vote ethnique, Farba Ngom réplique sans gants.

En conférence de presse vendredi vers 19 heures, le coordinateur départemental de BBY à Matam dénonce avec fermeté de tels propos qu’il considère comme une insulte aux populations du Fouta. « Ce sont des propos qui sont dangereux et qui peuvent mener à une guerre civile. Le Fouta a le droit de choisir librement le président Macky Sall comme d’autres foutankés ont décidé de voter Yewwi Askan Wi. Tenir de tels propos c’est insulter et manquer de respect aux populations du Fouta », dénonce vigoureusement le maire des Agnam.

Par ailleurs, Farba Ngom rappelle que la confiance entre le Fouta et le président Macky Sall est antérieure à son accession au pouvoir. Le député-maire se demande si les autres localités du pays telles que Ziguinchor, Oussouye et Bignona ont fait un bourrage des urnes pour offrir la victoire à la coalition Yewwi.
Il appelle les responsables politiques à faire preuve de grandeur. « Savoir gagner, mais aussi savoir perdre dans la dignité sans heurter ni s’attaquer à l’honorabilité des citoyens qui sont libres de choisir qui ils veulent voter lors d’élections ».
Pour montrer que le Fouta, Matam en particulier reste le bastion de Macky Sall, Farba Ngom se dit prêt à retourner aux urnes contre Yewwi Askan Wi si le Ministère de l’intérieur le permet pour confirmer la victoire nette et précise de sa coalition Benno Book Yaakaar.

Nombre de Vues | 3,549 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.