ÉTATS-UNIS – Les larmes de Joe Biden avant son investiture

"C'est un moment très émouvant pour moi", dixit Biden.

Joe Biden, très ému, quitte le Delaware à la veille de son investiture. Le président des États-Unis Joe Biden a quitté mardi le Delaware pour Washington en évoquant, lors d’un discours très ému, son amour pour cet État, la mémoire de son fils décédé et sa propre mort.

Joe Biden va prêter serment ce mercredi 20 janvier à midi, heure locale. En attendant, Washington se prépare, fébrilement, pour une cérémonie d’investiture sans pareille. 

« Eh bien, excusez mon émotion, lorsque je mourrai, Delaware sera écrit dans mon cœur », a déclaré le démocrate, qui devient ce mercredi le 46e président américain, en écho aux paroles de l’auteur irlandais James Joyce.

À 78 ans, Joe Biden, fier de ses origines irlandaises, sera le plus vieux président américain à prendre ses fonctions.

Retenant déjà ses larmes, il avait entamé son discours en remerciant « ses amis » et sa famille rassemblés sous un grand drapeau américain à New Castle, dans le Delaware, sur une base de la Garde nationale nommée en mémoire de son fils Beau Biden, décédé d’un cancer. Les larmes de Joe Biden avant son investiture

« Je n’ai qu’un regret, c’est qu’il ne soit pas là, parce que cela devrait être à nous de le présenter en tant que président », a confié Joe Biden à propos de son fils, procureur général du Delaware et ancien militaire de la Garde nationale qui semblait promis à une carrière politique nationale.

« Je suis honoré, profondément honoré d’être votre prochain président et commandant en chef, et je serai toujours un fier enfant du Delaware », a déclaré le président élu, arrivé dans son fief de Wilmington à l’âge de dix ans.

« Je sais que nous traversons des moments sombres, mais il reste toujours de la lumière », a dit Joe Biden dans une Amérique profondément divisée après quatre ans de mandat de Donald Trump, et bouleversée par l’assaut du Capitole du 6 janvier.

L’ancien vice-président de Barack Obama a souligné le choix historique de sa colistière Kamala Harris, qui devient mercredi la première femme vice-présidente, mais aussi la première personne noire, et d’origine indienne, à occuper ces fonctions.

« Ne me dites pas que les choses ne peuvent pas changer. Elles peuvent changer, et elles changent. C’est ça l’Amérique. C’est ça le Delaware », a lancé Joe Biden.

Le démocrate et sa vice-présidente vont prêter serment ce mercredi à midi, lors d’une cérémonie d’investiture au Capitole, siège du Congrès américain, dans un Washington barricadé, sous haute garde.

 

À quelques heures de quitter le Bureau ovale, Donald Trump s’est adressé une dernière fois aux Américains à travers une vidéo d’adieu, diffusée ce mardi 19 janvier. Le président sortant a souhaité la réussite de l’administration Biden.

 183 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.