Entretien avec la Première Dame – Marième Faye Sall à cœur ouvert

Supposée maladie de la première Dame, trafics d’influence, son époux Président de la République, ses activités sociales, Marième Faye Sall se confie.

Marième Faye Sall a fait un survol de l’actualité lui concernant. Notamment sa fondation ”Servir le Sénégal”, les imposteurs qui utilisent son nom pour tromper la vigilance des gens. Marième Faye Sall a accordé un Entretien à la chaîne nationale, la Rts1. C’est la première interview qu’elle accorde depuis l’avènement de son époux au pouvoir.

La première Dame invite les sénégalais à redoubler de vigilance notamment dans le cadre de la cybercriminalité dont son nom est lié. En effet, des imposteurs utilisent le nom de la première Dame pour arnaquer d’honnêtes gens. 

« J’invite les sénégalais à ne laisser aucune chance aux cybercriminels qui veulent s’enrichir sur le dos des gens. Jamais, je n’ai autorisé mes services à demander 27.500 F Cfa contre nos aides sociales », assure la Première Dame.
Dans ses confidences, elle soutient qu’au début, elle ne voulait pas créer une fondation. Mais depuis qu’elle est devenue la première dame, on lui a conseillé qu’il est fondamental qu’elle se lance dans le social.

La covid-19 a aussi impacté la vie de Marième Faye Sall. En effet, à l’en croire, elle avait l’habitude de sortir pour faire le marché ou rendre visite à ses ami(e)s et proches, échanger et partager mais depuis que l’indésirable virus est parmi nous, elle s’est confinée dans son domicile. « Avant, c’est dans la rue que les gens me tendaient leurs dossiers. Et je le prenait sans gêne. Mais maintenant ce n’est pas possible. Tout le monde en a assez de cette pandémie. Nous avons tous hâte que la vie reprenne son cours normal », s’éclate la première dame.
Toutefois, elle estime qu’elle a l’obligation de montrer le bon exemple en restant chez elle pour que tous les sénégalais en fassent autant ou au moins en respectant les mesures barrières.

Marième Faye Sall parle également de sa vie privée avec son époux, Chef de l’Etat.
Interpellée par la journaliste “si la première dame demande l’autorisation à son mari avant de sortir, Marième Faye rétorque: « Mais pourquoi je ne devrais pas demander à mon mari avant de sortir. Vous, vous ne demandez pas la permission à votre époux avant de sortir ? », renvoie-t-elle sur un ton railleur.  Marième Faye Sall confie également qu’elle a envie de reprendre sa vie normale comme toutes les femmes. Elle veut pouvoir “aller au marché, les cérémonies familiales des proches, les visites de proximité entre autres.”

 

 

  ♦ Abou Kane Dia  –  laviesenegalaise.com

 268 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.