Bannière CESE-OK

Emploi des jeunes : interrogations, analyses et spéculations autour des milliards annoncés par Macky Sall

Dans ses derniers discours à la nation, le 8 mars et le 3 avril, le chef de l’Etat Macky Sall a annoncé une réorientation des allocations budgétaires à hauteur de 450 milliards F Cfa sur 3 ans, dont 150 milliards pour cette année, afin de financer un programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion économique des jeunes.

Macky Sall a également annoncé le recrutement dès le mois de Mai, quelques 65.000 jeunes à la recherche d’emploi. Les enveloppes promises par le Président de la République suscitent des interrogations, des analyses et des spéculations. C’est à croire que toutes les tentatives de trouver des solutions face à la situation des jeunes sont restées sans succès. A la Une de Sud-Quotidien, Serigne Thiam, enseignant chercheur à l’université Cheikh Anta Diop, estime que ce budget colossale « relève des 12 travaux d’Hercule », quand Tamba Danfakha, coach formateur et accompagnateur de projet et Tamsir Faye, Directeur de l’Anej, déclinent leur recette sur la problématique de l’emploi, en emboîtant ainsi le pas au SUDES.

De l’avis de nos confrères du journal La Tribune, les corps de contrôle doivent fouiner les agences Prodac, Anpej et Der dans leur dessein, toujours sans succès, de trouver un emploi pour les jeunes. D’après le même journal, ces agences au budget de 140 milliards F Cfa, doivent rendre compte au vu des multiples échecs.

Plus critique, le quotidien Kritik barre à sa Une « Des milliards dans le vent ». Le journal fait noter que « le pouvoir actuel, comme ses devanciers continue de piloter le dossier de l’emploi des jeunes avec un tâtonnement, voire un manque de vision notoire ». Nos confrères soutiennent que Macky Sall « multiplie les enveloppes et risque, avec son nouveau pacte avec la jeunesse, de reconduire les mêmes erreurs ».

 

    ♦ Abou Kane Dia  – laviesenegalaise.com

 1,046 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.