Elections Locales, inondations, mort de Habré : Macky Sall sous une forte pression

Macky Sall qui a supprimé le poste de Premier ministre pour concentrer tous les pouvoirs autour de sa personnalité est visiblement esseulé. Face aux urgences de l’heure et des événements inattendus, le Président Sall serait sous une forte pression. C’est en tout cas, ce que nous souffle un proche du Palais. Macky Sall devra se rendre compte de l’évidence avec son dernier gouvernement qui est des plus nuls et moins visibles pour rectifier le tir pendant qu’il est encore temps. Les élections locales se profilent à l’horizon, les rivalités sont plus présentes dans la mouvance présidentielle. Chaque leader tire la couverture de son côté pour avoir, le dernier mot au moment des investitures. Des inondations prennent de court la banlieue dakaroise, les habitants s’indignent d’un mal qui perdure et demandent des solutions urgentes et définitives. Au même moment, l’ex-président tchadien incarcéré au Sénégal, décède dès suite de Covid19, alors qu’il purgeait sa peine de prison à perpétuité. La pression vient donc de tous bords. Macky Sall tient-il encore les événements en mains? En tout cas, c’est sans compter avec son actuel gouvernement en vacances depuis quelques semaines et complètement absent aux côtés des populations, durement éprouvées par la pandémie de Covid19. Les élections à venir seront déterminantes, car, elles permettront à Macky Sall de mesurer l’ampleur de la colère de citoyens non pas à part entière, mais qui se sentent entièrement à part. 
 Djiby DEM

 3,646 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.