Elections Locales à MATAM : Maître Malick Sall soutient des listes parallèles

Lors d’une conférence de presse organisée dans un hôtel à Ourossogui, des jeunes de Matam ont clairement désigné le garde des Sceaux, Maître Malick Sall comme le commanditaire des attaques contre Farba Ngom. “Nous connaissons les jeunes qui ont fait cette sortie et connaissons aussi leur leader. C’est Me Malick Sall qui est derrière tout ce cirque’’, peste Oumar Wane de Ogo. Abondant dans le même sens, Baidy Bâ de la commune de Ourossogui invitera le ministre de la Justice à cesser clairement son double discours. “Quand on dit tout haut que l’on soutient le président de la République, il faudrait aussi que ce soit le cas en coulisse. Mais un responsable qui affirme tout haut se conformer aux directives de Macky Sall et en même temps laisser ses militants figurer sur des listes parallèles, est inadmissible’’, précise-t-il. La guerre entre le député et Maire de Agnam Civol, Farba Ngom et le ministre est loin de connaitre son épilogue.

La liste départementale du BBY à Matam est sujette à de vives polémiques au sein des responsables de la majorité. En effet, des jeunes venus de quasiment toutes les communes du département de Matam ont fustigé ce qu’ils considèrent comme une “mainmise’’ de Farba Ngom car, dénoncent-ils, la seule commune d’Agnam, fief du tout-puissant député, se serait adjugée la part du lion avec plus d’une vingtaine de conseillers, là où les autres communes ne disposent que de deux ou trois conseillers au maximum. Ils ont tiré à boulets rouges sur le maire des Agnam, lors d’un point de presse tenu, mercredi dernier, aux cris de “Farba dégage !’’. Une attaque virulente contre celui qui fait office de coordonnateur départemental du BBY et qui a fait sortir de ses gonds la jeune garde de la mouvance présidentielle.

Nombre de Vues | 1,132 Fois |

Commentez cet article
Source Avec EnQuête
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.