Elections législatives à Matam : Des cadres de l’APR menacent de vote sanction

Le Président de la république Macky Sall a-t-il eu échos du meeting des responsables politiques de l’APR à Kobilo dans le département de Matam qui menaçaient de voter contre la coalition benno bokk yaakaar aux prochaines élections législatives. En tout cas, cela a tout l’air.

Des cadres et responsables politiques de l’APR dans le Bosséa du  département de Matam ont organisé un meeting à Kobilo dans la commune de Dabia  pour dénoncer leur mise à l’écart pour le choix des deux candidats qui vont représenter le parti au niveau de l’assemblée nationale. « Nous n’accepterons plus de faire de la simple figuration et nous sommes des militants disciplinés, nous nous engageons auprès du président de la république Macky Sall mais pour ces élections législatives prochaines si nous ne sommes pas consultés, nous allons croiser les bras » précise El Hadji Thimbo responsable politique de l’APR à Kobilo. Ce dernier précise qu’il y a des personnes tapies dans l’ombre qui divisent pour mieux régner et pour lui « c’est peine perdu car les cadres du Bosséa ne l’accepteront pas ».

Ces responsables politiques  dissidents disent qu’ils ne se laisseront pas manipuler car ils ont toujours cru au président Macy Sall, seulement ils mettent en garde et haussent le ton en ce qui concerne les investitures au sein de l’APR.  Selon Ousmane El Hadji Ka cadre et responsable  politique APR  à Kobilo, « Nous avons fait une mobilisation exceptionnelle car les militants ont répondu en masse et sont venus de tout bord » a dit M. Ka. Avant d’ajouter que leur démarche c’est de faire une large concertation pour le choix des deux candidats de benno pour ces élections législatives, or cela n’a pas été fait, « nous voulons la clarté, nous n’accepterons pas que le travail que nous abattons pour l’intérêt du parti soit bafoué, ces élections sont capitales pour l’APR et il est temps de corriger les erreurs pour éviter une surprise »,

Venu prêter main forte à ses camarades de parti, Mamadou Elimane Kane de l’APR de Thilogne ne cache pas sa colère en ce qui concerne la démarche adoptée par Farba Ngom. « Si nous ne sommes pas associés par rapport aux investitures, nous ne voterons pas la liste de Benno Bokk Yaakaar dans le département de Matam et nous prenons toutes nos responsabilités car nous ne sommes au courant de rien, les investitures ne doivent pas se faire avec un groupuscule ou des gens prennent les décisions seuls mais plutôt en présence de tous, nous attendons de pied ferme Farba Ngom pour la publication des listes et si nos droits sont bafoués, nous voterons contre la liste benno », a dit, Mamadou Elimane Kane que les gens appellent affectueusement MEK.

Ce meeting est rehaussé par la forte présence des populations du daandé mayo qui ont fait le déplacement en masse pour faire part de leurs doléances. Ils veulent le désenclavement de la zone  dans cette partie nord de la région de Matam,  tout semble être une priorité. La route est dans un état de délabrement avancé, les jeunes n’ont pas de travail et ce qui pose l’épineuse question du chômage qui affecte cette frange de la population, « nous lançons un appel au président de la république Macky Sall pour que le dandé mayo ait  des aménagements agricoles pour d’abord augmenter les rendements mais aussi et surtout  assurer l’autosuffisance en riz chez les populations, en plus il faut que le projet d’électrification rural soit enfin une réalité pour non seulement lutter contre les agressions et autres insécurité mais aussi et surtout améliorer les conditions de vie des populations » a dit Samba Farba Diew,  premier adjoint au maire de Dabia, habitant au village de Dial pêcheur.

Ces cadres  politiques dissidents soutiennent qu’ils ne reculeront pas et comptent aller jusqu’au bout de leur combat tant que leurs préoccupations ne seront pas pris en compte.

D’ailleurs, suite à la décision prise par le chef de l’Etat Macky Sall de suspendre le processus des investitures de l’APR sur toute l’étendue du territoire, la rencontre qui était prévue hier jeudi à Matam pour le choix des candidats du département de Matam à la prochaine législature n’a finalement pas eu lieu. Véritable ouf de soulagement pour les responsables politiques de l’APR qui ont tenu leur meeting dimanche à Kobilo pour demander la concertation sur le choix des candidats à la députation de la coalition Benno Bokk Yaakaar.

       AK  – laviesenegalaise.com

Nombre de Vues | 300 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.