Disparition de 2 éléments des Forces de Défense et de Sécurité : c’est le qui-vive dans l’armée

Un gendarme en service à l’Ige et un élément des renseignements militaires sont portés disparus depuis ce samedi 19 novembre. Bés bi a appris que l’Adjudant-Chef Didier Badji et le Sergent Fulbert Sambou sont tous les deux originaires du village de Niomoune, dans la commune de Kafountine. Le parquet de Dakar a ouvert une enquête et les premiers éléments font état de traces des deux disparus dans les roches du Cap Manuel.
Les premiers éléments de l’enquête révèlent que la disparition des susnommés a été signalée dans la soirée du samedi 19 novembre 2022. Ainsi, des recherches ont été immédiatement déclenchées par toutes les unités compétentes du pays. «La géolocalisation des appareils des disparus a permis de les situer consécutivement au niveau des falaises rocheuses du Cap Manuel où ont été retrouvés par ailleurs un filet de pêche tendu, des restes d’appât de crevettes ainsi que des chaussures appartenant aux susnommés», lit-on dans le communiqué du procureur de République.
La Brigade prévôtale qui s’est immédiatement transportée sur les lieux a procédé aux constatations d’usage à l’effet d’élucider les circonstances précises de ces disparitions. Et, ajoute, le parquet, «les unités d’enquêtes ainsi que les Sapeurs-pompiers et la Marine nationale ont été engagés dans les recherches pour retrouver lesdites personnes qui ne sont pour le moment que portées disparues».

Nombre de Vues | 742 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.