Deux autres pères d’émigrants clandestins mineurs arrêtés

C’est à croire que l’adolescent Doudou n’est que la partie visible d’un iceberg qui n’a pas encore fini de livrer tout son horreur. Hormis lui en effet, d’autres mineurs sont embarqués dans les pirogues en direction de l’Europe. Dans sa livraison de ce 14 Novembre, Libération renseigne que deux autres pères avaient fait embarquer leurs enfants dans la pirogue qui a chaviré.

Ils ont, selon la même source, eu plus de chance que Doudou, jeté à bord, après avoir rendu l’âme. L’un d’eux, âgé de 17 ans, est celui qui a annoncé la mauvaise nouvelle de la mort de Doudou à sa famille. Ce dernier serait  “mort dans (ses) bras”.

Mamadou Faye, père de Doudou, est visé pour homicide involontaire et complicité d’émigration clandestine. Pour les deux autres pères, l’enquête recommande des poursuites pour complicité d’émigration et mise en danger de la vie d’autrui. Les passeurs sur qui des poursuites peuvent peser une fois interpellés sont toujours en fuite…

 

MOUSSE SECK – laviesenegalaise.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.