Désistements, non-respect de la parité entre Yaw et Bby : Aar Sénégal s’oppose à toute intention de «tordre le coup à la loi»

La coalition dont Thierno Alassane Sall est la tête de liste informe, dans un communiqué, avoir transmis, hier, à la Direction générale des élections (Dge) «les régularisations relatives au remplacement des cas d’inéligibilité et aux substitutions de pièces».Thierno Alassane Sall«La coalition Aar Sénégal s’est jusque-là conformée à toutes les exigences de la loi électorale et dont la rigueur a entraîné notre forclusion dans certains départements pour avoir tenu à respecter les délais», indique-ton.

Cependant, cette polémique entre Yewwi askan wi et Benno bokk yaakaar ne laisse pas indifférente Aar Sénégal qui «condamne les agissements allant dans le sens de chercher à vouloir tordre le coup à la loi».

A qui fait-elle allusion ? Sans doute aux deux mastodontes qui, semble-t-il, ont commis quelques imperfections.

«Aar Sénégal veillera à ce que la loi soit respectée dans toute sa rigueur notamment sur la question des désistements, de la parité et de la correction des erreurs matérielles. Aar Sénégal se gardera le droit de réagir à toute compromission sur le dos des populations», lit-on dans le communiqué signé par Thierno Bocoum, son porte-parole national.

TAS et Cie exigent que les élections législatives prévues ce 31 juillet 2022 se tiennent à date échue.
Bes Bi

Nombre de Vues | 1,362 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.