Des irrégularités notées dans la Présidentielle guinéenne

Quelques irrégularités notées dans la Présidentielle guinéenne. En conférence de presse conjointe, hier, mardi, les observateurs de l’Union Africaine et de la CEDEAO livrent les premières conclusions du scrutin du 18 octobre dernier. Ils révèlent que « la campagne a connu quelques incidents avec l’utilisation de la violence verbale avec un langage à connotation ethnique ». Aussi, selon toujours la mission d’observation, « tous les candidats n’ont pas pu accéder à certaines régions et préfectures du pays leur empêchant la possibilité de faire connaitre leurs programmes au public », regrette le chef de la mission d’observation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.