Des dispositions prises pour réduire les effets liés au manque de kérosène dans les aéroports

Le directeur des Transports aériens, Khassimou Dia, a assuré, mardi, que des dispositions étaient en train d’être prises afin de réduire les effets liés au manque de kérosène dans les aéroports du pays.

« Toutes les dispositions sont en train d’être prises pour qu’il y ait moins d’effets négatifs possible du manque de Kérosène annoncé sur la plateforme aéroportuaire par le fournisseur SNCADY », a dit M. Dia.

« On est en train de gérer une situation inédite. Notre rôle est d’être proactif pour empêcher les crises d’arriver, mais quand elles arrivent nous essayons d’en limiter l’impact sur les différents acteurs. C’est ce que nous sommes en train de faire’’, a-t-il ajouté.

S’exprimant en marge d’une cérémonie de remise de financement à des entreprises du secteur aéroportuaire, il a rappelé que la société en charge de la fourniture du kérosène à l’AIBD avait averti les autorités sur les risques de rupture dans la fourniture de ce produit à partir de mercredi.

Il a fait savoir qu’une réunion allait être tenue mardi dans l’après-midi afin de prendre une batterie de mesure en rapport avec AIBD-SA qui s’occupe de la gestion globale de l’aéroport, le fournisseur, le ministère de l’Energie et du Pétrole et l’association qui regroupe les compagnies aériennes.

Il s’agit d’identifier avec tous les acteurs les mesures immédiates à prendre pour minimiser les effets de l’indisponibilité du Kérosène, a insisté Khassimou Dia.

Les autorités sénégalaises ont « pris toutes les mesures utiles et nécessaires et déployé des solutions d’urgence pour faire face » aux difficultés d’approvisionnement en kérosène liées à la crise en Ukraine, a assuré, lundi, la Direction générale de l’Aéroport international Blaise-Diagne (AIBD.SA), dans un communiqué transmis à l’APS.

« A travers une lettre en date du 15 avril 2022, le directeur général d’AIBD SA a été informé par le directeur général de S.M.C.A.D.Y, société en charge de l’approvisionnement du kérosène, des difficultés dans l’avitaillement dudit carburant », a souligné le document

Cette situation est « consécutive à une conjoncture internationale défavorable » à laquelle sont venues s’ajouter « les tensions inédites sur les prix de certaines matières premières », ont ainsi avancé les autorités aéroportuaires.

Elles ont averti que cela allait « fortement perturbé le système d’approvisionnement en kérosène de ladite société », la production d’hydrocarbures étant « directement impactée partout dans le monde ».
Avec Aps

Nombre de Vues | 1,412 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.