.

Dernière Minute : Idrissa Seck transféré au commissariat central

Le leader de Rewmi, Idrissa Seck arrêté ce matin en marge de l’adoption du projet de loi sur le parrainage par l’Assemblée Nationale vient d’être transféré au commissariat central de Dakar. Selon des sources de seneweb, il serait conduit à bord d’une voiture banalisée par les éléments de Brigade d’intervention polyvalente (Bip). 

Idrissa Seck a quitté le commissariat du IVe de la Médina pour le commissariat central. Arrêté ce matin en marge des manifestations contre le projet de loi instaurant le parrainage, A l’heure où nous écrivons ces lignes, Idrissa Seck serait en route vers le Plateau.

En plénière à l’Assemblée nationale, le député Déthié Fall a lancé un appel à Macky Sall, pour qu’il ordonne la libération immédiate de leur leader, Idrissa Seck. 

« L’arrestation du président Idrissa Seck est une provocation. Je voudrais lancer un avertissement au président de la République, il n’a qu’à libérer le président Idrissa Seck. Sinon nous-mêmes, à la tête de tous les responsables et militants du parti Rewmi, je marcherai sur le Commissariat central. Et il sait que le parti Reuwmi n’est pas n’importe quel parti dans ce pays-là. On a les moyens de notre défense à une provocation. Sinon, nous-mêmes, nous allons nous occuper de sa libération », avertit-il. 

Le leader du Parti Rewmi, Idrissa Seck a été arrêté à la poste de Médina, où il était avec ses militants. Son ancien lieutenant, Thierno Bocoum, le rappeur Kilifeu de « Y en a marre » et l’activiste Guy Maris Sagna, ont aussi été interpellés par la police. 

Nombre de Vues | 112 Fois |

Commentez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.