Départs tous azimuts dans les rangs de Rewmi : la saignée continue chez Idrissa Seck

- Publicité -

Au rythme où vont les choses, Idrissa Seck risque de se retrouver seul dans son parti. Le journal “EnQuete” rappelle que de 2012 à maintenant, bon nombre de ses militants et responsables l’ont quitté. Avant son désormais ex-chargé de communication, Thierno Bocoum, des caciques de son parti comme Oumar Guèye, Pape Diouf, Ousmane Thiongane, Waly Fall, Me Nafissatou Diop, Youssou Diagne et Oumar Sarr avaient déjà claqué la porte. A la différence de Thierno Bocoum, toutes ces personnalités politiques ont déposé leurs baluchons à l’Alliance pour la République du Président Macky Sall.
En claquant la porte, tous ces leaders ont en effet déploré le leadership de l’ancien Premier-ministre accusé, à tort ou à raison, d’être trop imbu de sa personne.
Quoi qu’il en soit, cette énième défection affaiblit davantage le parti d’Idrissa Seck qui, en perspective des prochaines joutes électorales, a perdu beaucoup de terrain au niveau national, mais aussi à Thiès dans la capitale du Rail, sa base naturelle

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.