Démission de Famara Ibrahima Sagna du dialogue national : Malaise au sommet de l’État

La démission de Famara Ibrahima Sagna du dialogue national installe le malaise au Palais. Entre tractations et supputations, l’entourage de Macky Sall prépare la riposte. En effet, le Palais assimile l’attitude de M. Sagna à une “bouderie”. Et, tout est mis en œuvre pour lever le blocus.

D’après L’Obs, le chef de l’État, Macky Sall, ne compte pas laisser perdurer cette équation et en a fait sa priorité du moment.

Ses collaborateurs, qui jouent la carte de l’apaisement, l’invite à recevoir Famara Ibrahima Sagna en audience pour lever les équivoques et lui permettre de finaliser ses travaux.

Mais, cette option n’est pas partagée par la majorité des membres du cabinet présidentiel.

Ces derniers, qui décrivent Sagna comme un homme autoritaire et très belliqueux, demandent à Macky Sall de le remplacer.

Quid de son successeur ? Le général Mamadou Niang, qui dirige la commission du Dialogue politique, présenterait le meilleur profil pour diriger ce qui reste des travaux, selon les anti-Famara. Macky en décidera…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.