Début du scrutin référendaire à Matam : Ce n’est pas le rush dans les centres de vote

Le scrutin référendaire a démarré à Matam ce dimanche dès 08h, représentants de bureaux de vote et contrôleurs de la CEDA (Commission Électorale Nationale Autonome) étaient déjà dans leur centre de vote un peu avant 08h.

Seulement, il faut dire qu’ Matam commune, Ourossogui en passant par Bokidiawé jusqu’à Thilogne, ce n’était pas la grande affluence des électeurs. Les citoyens qui viennent au compte-gouttes n’ont pas afflué les lieux de vote jusqu’à 10h.
Des files ne sont visibles que dans quelques rares bureaux de vote où des électeurs en queue attendent impatiemment sous le chaud soleil pour s’acquitter de leur devoir citoyen.

A Thilogne, l’on nous informe une petite dispute notée entre les deux courants « Oui » et « Non ».
En effet, le courant du « Non » accusait un membre du courant du « Oui » d’avoir user du specimen pour influencer une personne à voter pour le « Oui », n’ayant pas apprécié ce geste, il s’en est suivi une petite dispute finalement revenue au calme après l’intervention des forces de l’ordre.
Un membre dans le camp du « Oui » que nous avons contacté, ne balaie pas d’un revers de main cette thèse mais minimise. Selon lui, c’est dans la rue en dehors du centre de vote qu’ils se trouvaient pour accueillir leurs militants pour les guider.
A Ourossogui aussi, un problème du genre a été noté entre un membre du camp « oui » et celui du « non ». Les forces de l’ordre sont intervenus aussitôt pour remettre de l’ordre .

Pour rappel, c’est au total 215 269 citoyens inscrits qui sont appelés ce dimanche aux urnes dans la région de Matam.

Nombre de Vues | 358 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.