Crise scolaire au Sénégal : imams et oulémas en médiateur

Imams et oulémas comptent prêcher la bonne parole pour trouver une solution à la crise scolaire.  Leur association  n’est pas insensible à la situation qui secoue l’école sénégalaise. En effet, face à cette crise qui n’a que trop durée, elle a décidé de jouer un rôle de médiateur.

Les chefs religieux rencontrent les syndicats de l’enseignement, ce mardi 31 mai 2016, selon la Radio futurs médias (Rfm). Cependant, il reste à savoir si cette médiation de leaders d’opinions aboutira à un résultat positif, au grand bonheur des élèves.

En attendant sur le terrain, l’Etat et les syndicats d’enseignants se livrent dans une bataille sans répits. L’État a ponctionné les salaires du mois de mai des enseignants grévistes. Les retenues vont de 15.000 à 100.000 francs CFA. Le Grand Cadre de Mamadou Lamine Dianté assure que ces sanctions ne leur feront pas reculer. Ils maintiennent leur plan d’action qui sera ponctué cette semaine par une grève générale jeudi et vendredi.

 43 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.