Bannière CESE-OK

Créations de nombreux emplois par Macky Sall : Engagement contre le péril jeune

Au lendemain des soubresauts liés à l’affaire Sonko-Adji Sarr, qui a mis le pays dans une instabilité politico-sociale, le Président Sall a repris la parole en cette veille du 61 éme anniversaire de l’indépendance du Sénégal. Il s’était exprimé pour apaiser les jeunes, sans perspectives d’avenir, ce soir il a essayé d’être plus concret pour leur offrir un emploi. Loin du funeste destin de certains qui empruntent les pirogues pour trouver un ailleurs meilleur. A la fin de cet exercice toujours attendu, il espère avoir rasséréné les cœurs d’une jeunesse toujours exigeante de ces dirigeants à travers un recrutement massif dans tous les secteurs de la vie publique.

Voici l’essentiel du message à la nation du chef de l’Etat, Macky Sall. Il dit : «Chers jeunes, comme je vous l’avais annoncé dans mon message du 8 mars, j’ai décidé d’une réorientation des allocations budgétaires à hauteur de 450 milliards de FCFA au moins, sur trois ans, dont 150 milliards pour cette année. Ces ressources serviront à financer le Programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio- économique des jeunes qui sera issu du Conseil Présidentiel que je présiderai le jeudi 22 avril.» Il a voulu que «les travaux de ce Conseil s’appuient sur les réalités de nos terroirs, dans un format inclusif associant la jeunesse ouvrière, artisanale, paysanne, entrepreneuriale, sportive, artistique, du secteur informel, des cultures urbaines et des loisirs» Dans ce cadre, il a organisé des consultations préparatoires dans les 14 régions, grâce au soutien de l’administration territoriale et locale, pour établir l’état actualisé de leurs potentialités et contraintes. «Dénommé Pôle-Emploi et Entreprenariat pour les Jeunes et les Femmes, il servira de cadre d’accueil, de conseil et de financement des porteurs de projets.
La DER/FJ, l’ANPEJ, l’ADPME et le FONGIP entre autres, seront représentés dans chaque guichet unique afin d’apporter aux projets l’expertise, le financement et le suivi nécessaires», soutient Macky Sall. Il ajoute : «Dans l’immédiat, en soutien à l’emploi et aux ménages, j’ai décidé d’allouer, dès le mois de mai, 80 milliards de FCFA au recrutement de 65 000 jeunes, sur l’ensemble du territoire national, dans les activités d’éducation, de reforestation, de reboisement, d’hygiène publique, de sécurité, d’entretien routier et de pavage des villes, entre autres. Un quota spécial sera réservé au recrutement de 5000 enseignants pour le préscolaire, le primaire, le moyen et le secondaire, y compris les Daaras modernes et l’enseignement arabe.» Il lance un appel au secteur privé alors que le gouvernement proposera l’extension de la Convention Etat-Employeurs à la filière de l’agriculture et de l’agro business, pour un objectif de 15 000 emplois à créer, afin de soutenir nos efforts d’autosuffisance alimentaire et de transformation des produits locaux. «A cette fin, l’allocation de l’Etat à la Convention passera d’un milliard à quinze milliards de FCFA.»

 

 1,602 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.