Couvre-feu : Me Assane Dioma Ndiaye dénonce l’attitude des forces de sécurité

La première nuit du couvre-feu à Dakar n’a pas été douce et tendre. Les forces de l’ordre ont maté des citoyens récalcitrants. Assane Dioma Ndiaye dénonce cette attitude des limiers et les pandores.

Les forces de l’ordre n’ont pas été tendres pour ceux qui ont défié la loi. Ce que déplore le président de la Ligue sénégalaise des Droits de l’Homme. Me Assane Dioma Ndiaye estime que l’État a d’autres moyens pour faire respecter sa décision.

“Le ministre de l’Intérieur a suffisamment rappelé les sanctions encourues et les agents de l’État ont l’obligation de respecter la loi et non la violer. Respectons les citoyens, amenons-les à respecter la loi, faisons-en sorte que nos pays puissent dépasser cette étape. Mais, encore une fois, on ne peut porter atteinte à la dignité humaine”, a soutenu la robe noire.

Ce qui est productif, du moins aux yeux de Me Assane Dioma Ndiaye, c’est le respect de la dignité humaine au nom de la cohésion sociale. Un appel pressant lancé au ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique par le défenseur des Droits de l’Homme.

Avec Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.