Controverse au tour d’un 3e mandat de Macky Sall : La question est déjà tranchée selon Me El Hadji Diouf

- Publicité -

La controverse au tour d’une éventuelle candidature du président Macky Sall en 2024 a fini de s’installer. Ce débat qui capte l’opinion politique nationale, depuis plus d’un an, a pris une nouvelle ampleur ces derniers jours notamment avec la récente sortie de Mahammad Boun Dionne, Secrétaire général de la Présidence et Directeur des structures de l’Apr, parti au pouvoir.

Pour le déroutant Me Elhadj Diouf, ce débat n’a pas de sens. A son avis, question est déjà tranchée par le président Sall, lui-même, qui a dit, dans le passé : « C’est moi-même qui ai rédigé la Constitution. Il est impossible que je fasse un 3ème mandat ».

Face à la presse, ce vendredi 28 février, 2020, l’avocat, pourtant membre de la coalition au pouvoir, a fait un rappel historique en projetant des extraits de vidéos où le Macky Sall signifiait clairement qu’il ne pouvait pas avoir plus de deux mandats. « On ne peut pas être plus royaliste que le roi », a conclu l’avocat.

Après avoir invalidité la candidature de Macky Sall en 2024, Me Elhadj Diouf se positionne. Le leader du Ptp se dit prêt pour ces futures échanges électorales qui fait déjà polémique avec les intentions prêtées à des proches du président. D’ailleurs, il dit avoir démarré sa campagne électorale. « Mon président préféré (Macky Sall) a fini ses mandats. Alors je ne vais plus attendre », a-t-il martelé. Me Diouf compte même sur le soutien de son allié-président et de sa coalition, Benno Bokk Yakar (Bby), pour briguer le suffrage des Sénégalais en 2024.Me Elhadji Diouf avocat sur la candidature pour un 3e mandat de Macky Sall 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.