Conseil présidentiel sur le PAP2A : Macky Sall solde ses comptes avec l’opposition et contre-attaque

Présidant ce mardi 29 septembre le Conseil présidentiel sur le Plan d’actions prioritaires ajusté PAP2A pour la relance de l’économie, le chef de l’Etat n’a pas manqué l’opposition.

Macky Sall a réagi aux critiques de l’opposition, notamment Ousmane Sonko sans le citer, sur la gestion des inondations et l’assainissement des villes. Lors du Conseil Présidentiel consacré au plan de relance de l’économie nationale, il a soldé ses comptes avec l’opposition et contre-attaque, a constaté laviesenegalaise.com.

“Je ne peux pas accepter qu’on veuille par des réseaux Sociaux ou simplement de la pure démagogie vouloir remettre en cause des quantités d’efforts qui ont été faits pour assainir les villes et les communautés de la capitale Dakar”, telle est la pique lancée par le Président de la République, Macky Sall.

Le destinataire est sûrement Ousmane Sonko. En effet, sur cette question des inondations, l’opposant Ousmane Sonko a déclaré que : « Macky Sall est le seul responsable de ce qui arrive aux populations ». 

Ousmane Sonko, President Pastef/les patriotes a effectué un déplacement sur le terrain, à Keur Massar, Guédiawaye, aussitôt après les sinistres causés par les inondation en début septembre. Face à la presse, Sonko s’exprimait en ces termes :  «Personne ne peut dire que Macky n’a rien fait. Il a tenté tant bien que mal à satisfaire les populations. Mais, il n’a pas fait le 1/10e de ses engagements et promesses. Les 750 milliards (NDLR de laviesenegalaise.com: annoncés dans la lutte contre les inondations) n’ont pas été débloqués. Sur les 287 millards alloués à l’ONAS, seuls 48 milliards ont été dépensés en réalisations. Ce qui ne représente même pas 6% d’exécution en neuf (9) ans”, dénonce Sonko.

Profitant de la tribune, Macky Sall dit être à l’aise pour évoquer les efforts qui ont été faits dans le cadre de la lutte contre les inondations.

Pour lui, il ne faut pas faire comme si rien n’a été fait, c’est “faux”, rétorque Macky Sall.

De l’avis du Chef de l’Etat, il y a des inondations parce qu’il y a eu des pluies exceptionnelles. Il dit : “Si vous recevez en une journée l’équivalent de trois mois de pluies, c’est normal qu’il y ait un trop-pleins d’eau qui va se déverser dans des zones qui ne sont pas encore assainies, qui n’ont pas de plan d’assainissement et qui sont des zones basses”.

Macky Sall affirme être à l’aise pour engager ce débat avec quiconque le souhaite dans le pays, pour dire que son gouvernement a fait ce que: “aucun gouvernement n’a fait depuis 1960, en matière de lutte contre les inondations”.
D’abord, indique Macky Sall, “dès 2012, j’ai lancé un programme décennal de lutte contre les inondations, qui finira en 2022(…)”.
Le Président a exprimé son souhait pour amener les populations à ne pas aller habiter dans des zones non ædificandi.


    Djiby DEM – laviesenegalaise.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.