Conseil des ministres délocalisé : Ce que le Gouvernement a fait dans les régions

Le gouvernement qui avait initié une série de tournées à travers le Sénégal a entamé ce mardi le 13e “Conseil des ministres délocalisé’’. A Rufisque, un des 3 départements de la banlieue dakaroise qui abrite ce Conseil, le chef du gouvernement, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a présidé, ce matin, un Conseil interministériel au cours duquel il a listé les niveaux d’exécution des investissements promis lors des Conseils des ministres dans les régions ayant accueilli le chef de l’Etat et les membres du gouvernement.

«A la date du 31 août 2015, les besoins en matière d’investissement étaient évalués à 2.872 milliards 34 millions de F Cfa. Et le gouvernement a injecté, à travers ses différents programmes, 1.573 milliards en fin août 2015. Soit un taux d’exécution de 55%. Et nous avons ici, projet par projet, région par région, ce qui a été fait. Les niveaux d’exécution des investissements varient naturellement d’une région à l’autre, des conseils de ministres délocalisés ont été organisés en 2012, d’autres en 2013, d’autres en 2014», déclare le Premier ministre.

Il note que l’essentiel des engagements pris par le gouvernement dans ces conseils ont été réalisés. «Pour Saint Louis, nous sommes à 73% de taux d’exécution  57% pour Kaolack; 73% pour Ziguinchor; 34% pour Fatick; 46% pour Tambacounda, 141% pour Matam, là on est allé au-delà de ce qui était prévu compte tenu de la spécificité de cette région qui méritait un programme de rattrapage; 70% pour Louga; 72% pour Kolda; 59% pour Diourbel; 72% pour Thiès; 20% pour Kédougou qui bénéficie d’un même type de programme de rattrapage au même titre que Matam, mais dont la date de tenue du Conseil des ministres délocalisé est beaucoup plus récent; 12% pour Kaffrine; 20% pour Sédhiou», liste Mahammed Boun Abdallah Dionne.

Il précise que «ces taux sont aujourd’hui largement dépassés». Parce qu’il s’agit, selon lui, des taux d’août 2015. «Une nouvelle évaluation annuelle sera faite en fin août 2016. Donc, dans un mois et demi», promet le chef du gouvernement.

Seneweb

 3 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.