Commémoration du naufrage du Joola : “Abdoulaye Wade lui-même doit être traduit en justice”

Dix-huit ans après, la plaie reste béante et les larmes ensanglantent encore l’atlantique. Le Joola fait encore parler. Et, sur le plateau de la Sen TV, le journaliste Babacar Touré ne lâche rien, et remet sur la table la responsabilité de l’Etat dans le drame de 2002. La responsabilité étatique, surtout, celle du Président d’alors. Selon lui, Maître Abdoulaye Wade doit être traduit devant la justice. “Pour crime contre l’humanité “, précise-t-il, malgré la tentative d’atténuation du poids de la phrase par sa collègue.



Sur le même plateau, une représentante des orphelins du bateau. Sans intransigeance, Martine affirme elle aussi être de l’avis de Babacar. Tous deux n’ont pas manqué d’attirer l’attention sur “les frustrations” accumulées, et que l’injustice peut exacerber.



Demain, 26 Septembre, se tiendra la commémoration du naufrage du Joolala. Pour cette année 2020, avec la pandémie du Covid, il sera question de “comportement citoyen”. A cet effet, un appel fort est lancé: “on demande à toute la nation de faire une minute de silence et de prières”, lancent les invités de la chaine de télévision privée. 



MOUSSA SECK – laviesenegalaise.vom

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.