Ageroute_Seneweb_1000x250px

Cheikh Oumar Hann, Maire de Ndioum et Directeur du COUD : « Idy doit être arrêté et jugé »

Cheikh Oumar Hann était à Saint-Louis pour répondre aux questions des journalistes et des membres de la société civile dans une l’émission « Show politique », organisée par la radio Téranga FM. Abordant l’actualité, le directeur du Coud, n’a pas loupé l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck et a tiré à boulets rouges sur leader de Rewmi.

Revenant sur les 72 milliards qui auraient divisé Idy et Abdoulaye Wade et dont l’information a été reprise par une bonne partie des journaux, M. Hann, a souligné qu’Idrissa Seck doit répondre à la justice, car il bouffe les milliards des Sénégalais. Selon lui, « Idrissa Seck disait que c’était le partage de butin entre des bandits et ça pouvait mener à des fusillades. Un journal a révélé que c’est 72 milliards au lieu des 42 milliards annoncés par Maître Wade au moment où ils ont eu des bisbilles », a-t-il précisé. Le maire de la commune de Ndioum, a rappelé que le débat qu’ils ont posé est un problème de différence de montant. « La question est déjà réglée par les protagonistes.
Maintenant que les gens s’offusquent à cette période là, il faut qu’Idrissa Seck assume », a-t-il fait savoir. Selon Cheikh Oumar Hann, le patron de Rewmi n’a pas voulu « être décrié par le peuple Sénégalais , raison pour laquelle, il crie partout, il vit hors du pays avec nos milliards et quand ça l’enchante il revient au Sénégal pour nous taper dessus ». L’édile de Ndioum pense alors que la justice doit se saisir de cette affaire pour qu’Idy édifie les Sénégalais sur les milliards portés disparus.

En tant que militant de l’APR, il n’a pas hésité à souligner que le régime de Macky Sall ne tolère plus que des personnes s’enrichissent sur le dos des Sénégalais sans être inquiétées. « Aujourd’hui, tous ceux qui bouffent l’argent du Sénégal doivent répondre de leurs actes. Nos dignitaires sont jugés et condamnés. Lui, il a bouffé l’argent des Sénégalais, à coup de milliards. Donc il faut qu’il réponde à la justice pour éclairer la lanterne de ces sénégalais », a déclaré le directeur du Centre des oeuvres universitaires de Dakar (COUD).

Adama Sall – Evidence (Quotidien)

Nombre de Vues | 420 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.