CESE: Clôture de la 2ème Session ordinaire 2022 sur l’adoption de l’Avis «Exploitation pétro-gazière et compétitivité économique»

Monsieur Idrissa SECK, Président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) a présidé, ce lundi 28 novembre à 10 heures, la séance solennelle de clôture de la 2ème Session ordinaire 2022 de l’Assemblée consultative. Cette Session s’est tenue, du mardi 25 octobre au lundi 28 novembre, dans les locaux du CESE sur le thème : « Exploitation pétro-gazière et compétitivité économique ».

Les travaux ont enregistré la participation de Mme Sophie GLADIMA, Ministre du Pétrole et des Energies (MPE) et de la Directrice des Relations avec les Institutions, représentant le Ministre du Travail, du Dialogue Social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les Institutions, M. Samba SY.

Trois points étaient inscrits à l’ordre du jour :

– Installation des Conseillers économiques, sociaux et environnementaux nouvellement nommés par le Président de la République ;

– Examen et adoption du projet d’Avis ;

– Clôture de la Session.

M. Idrissa SECK a solennellement installé lesdits Conseillers, avant l’adoption, à l’unanimité, du projet d’Avis.

Au cours du débat général, le Ministre du Pétrole et des Energies a émis d’importantes propositions qui ont contribué à enrichir le projet d’Avis produit par les Honorables Conseillers du CESE au sein d’une Intercommission, présidée par Me Amadou Moustapha NDIAYE et M. Cheikh DIOP, avec MM. Emile WARDINI et Cheikh SARR, comme rapporteurs.

Cette Intercommission est composée de la Commission de l’Economie, des Finances, du Commerce et de la Conjoncture d’une part, et de la Commission du Développement industriel, de l’Energie et des Technologies, d’autre part.

Il ressort du débat général que les problématiques liées à une gestion concertée, transparente et inclusive des ressources pétrolières et gazières du Sénégal ont été au cœur des interpellations des Honorables Conseillers. Ces derniers ont également exploré, avec le Ministre du Pétrole et des Energies, l’ensemble des défis stratégiques, socio-économiques, environnementaux, techniques et sécuritaires qui interpellent notre pays, à seulement quelques mois de du démarrage de l’exploitation pétro-gazière.

Ils ont, sur la même lancée, émis des recommandations, en vue du renforcement du dispositif d’information, de communication, de vulgarisation et de dialogue mis en place autour de l’exploitation pétro-gazière, de l’accompagnement du secteur privé, d’une prise en compte plus accrue de la protection de l’environnement, du renforcement des moyens des entités opérationnelles, auxquelles le Ministre du Pétrole et des Energies a promis de « porter une haute attention ».

Le Ministre Sophie GLADIMA, qui s’est félicitée de l’excellente « communication » entre les et structures sous tutelle de son Département et les membres de l’Intercommission, s’est elle-même, ensuite, soumise pendant plusieurs heures à un dialogue constructif avec les Honorables Conseiller.

Ces échanges ont porté sur de nombreux autres sujets soulignés dans le projet d’Avis: formation universitaire et professionnelle, prise en compte du Contenu local avec l’objectif de 50% aux environs de 2030 fixé par le Chef de l’Etat, présence dans l’ensemble de la chaine de valeur des hydrocarbures, caractère contraignant du Code pétrolier de 2019, participation de la société civile et de l’opposition au COS-Petrogaz, dispositions pour sécuriser nos ressources et accroitre les retombées économiques, participation inclusive pour une gestion concertée dans l’esprit de l’article 25.1 de la Constitution, capitalisation des meilleures pratiques internationales, vision du Sénégal pour les générations futures, audit des coûts pétroliers, valorisation du gaz dans la production d’électricité (Gas-to-Pow)…

Le Ministre du Pétrole et des Energies a rappelé qu’en 2017 déjà, le Président de la
République avait invité le CESE à une réflexion anticipative sur une gestion durable des ressources naturelles, « preuve encore une fois de la haute importance qu’il accorde à une gestion efficace de nos ressources, profitable aux générations actuelles et futures », selon elle.

Par la suite, le Président du CESE, M. Idrissa SECK, a félicité Mme Sophie GLADIMA et ses collaborateurs pour leur contribution et leur expertise de haute facture.

Il a, en outre, demandé à la représentante du Ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions de transmettre à M. Samba SY ses remerciements pour « sa disponibilité constante à nos côtés » et  » la richesse » de ses contributions aux travaux du CESE.

M. Idrissa SECK a félicité de nouveau l’engagement au service de la Nation et la qualité des Honorables Conseillers, accompagnés en cela par l’Administration du CESE. Il a remercié la Presse pour la pertinence de la couverture médiatique des travaux du CESE avant de déclarer la clôture de la Session, à 16 heures.


La Direction de la Communication du CESE
Lundi 28 novembre 2022

Nombre de Vues | 918 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.