Centre Hospitalier régional de Ourossogui : le personnel affilié au Sutsas et la direction à couteau tiré

Ambiance délétère au centre hospitalier régional de Ourossogui où le personnel affilié au Sutsas et la direction administrative vivent dans un climat d’affrontement. Une méfiance s’est installée entre les deux groupes depuis plus d’un an.

Un bras de fer oppose le directeur du Centre Hospitalier régional de Ourossogui et les militants du Sutsas (Syndicat Unique des Travailleurs de la Santé de l’Action Sociale).
À l’origine de cette guéguerre qui date depuis octobre 2021, l’augmentation jugée « unilatérale » des primes qui ont été octroyées. Car, selon les syndicalistes, certains ont été laissés en rade. Il s’en est suivi le limogeage du secrétaire général de l’union régionale du Sutsas de son poste de chef de service des soins infirmiers au niveau de l’hôpital pour avoir revendiqué une généralisation de cette augmentation au niveau de l’ensemble du personnel.

Ainsi, des séries de grèves et autres sit-in ont été initiés en plus de la méditation du gouverneur de région et l’intervention du secrétaire général national du Sutsas sans gain de cause. Pour intensifier la lutte le bureau régional a tenu ce mardi 17 janvier 2023 une réunion d’évaluation suivie d’un point de presse pour fustiger ce que les syndicalistes considèrent comme une bipolarisation au sein du personnel entre pro-directeur et militants du Sutsas.
Cette division, dénoncent les syndicalistes « permet aux proches du directeur de bénéficier de certains avantages contrairement à leurs collègues de travail de l’autre camp ».

Les syndicalistes du Sutsas ont également dénoncé l’utilisation « non transparente » des fonds COVID pour la restauration.

Considérants tous ces griefs contre la direction, les partisans de Amadou Lamine Sano, secrétaire général du Syndicat Unique des Travailleurs de la Santé de l’Action Sociale ont décidé de reprendre leurs mouvements de protestations avec plus d’intensité.

   Adama Niang – Correspondant à Matam

Nombre de Vues | 1,114 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.