Ce que l’on sait des affrontements survenus à Ziguinchor entre militants de Sonko et partisans de Doudou Ka

Les affrontements survenus lundi à Ziguinchor (Sud) entre les militants de Pastef et les partisans de Doudou Ka ont été largement relayés par la presse du jour.

Des heurts ont éclaté lundi à Boucotte à Ziguinchor entre les militants de Ousmane Sonko et ceux de Doudou Ka, de la mouvance présidentielle, rapporte Vox Populi, qui souligne que ‘’les deux camps déplorent des blessés et se rejettent la responsabilité’’.

Selon L’As, ‘’le pire a été évité hier en début de soirée lors de la bataille rangée entre les militants de Pastef et les partisans du DG de l’AIBD par ailleurs responsable de l’Alliance pour la République (APR) dans la commune de Ziguinchor’’.

’’Les deux camps se sont violemment affrontés et plusieurs blessés ont été dénombrés. Mais le bilan aurait pu être plus lourd n’eût été l’intervention des forces de sécurité qui ont déclenché des tirs de sommation pour arrêter les accrochages’’, souligne la publication.

Parlant de ces évènements, Le Quotidien affiche à la Une : ‘’Heurts locales’’. ‘’Des blessés graves dans les rangs de Pastef. Le camp de Doudou Ka dénonce la provocation de Sonko’’, écrit la publication.

Le journal L’Info écrit qu’’’en pleine réunion, Ousmane Sonko et ses partisans ont été attaqués par une horde de personnes dont des gros bras, qui seraient du camp de Doudou Ka. Trois membres de Pastef ont été blessés’’.

Le quotidien ajoute : ‘’Balayant d’un revers de main les accusations portées contre leur leader, les partisans du DG de l’AIBD accusent Ousmane Sonko et cie d’avoir envoyé comme à leur habitude des nervis lourdement armés au domicile de Doudou Ka à Boucotte’’.

’’Ca dégénère à Ziguinchor’’, dit Libération qui écrit : ‘’Des affrontements violents ont éclaté à Ziguinchor entre les militants de Doudou Kâ et ceux de Pastef. En effet, Ousmane Sonko était à Boucotte-Est pour y rencontrer les opérateurs économiques. Le siège de ces derniers se trouve en face de chez Doudou Ka’’.

Pour le journal Source A, ‘’ces accrochages semblent être un avant-goût de la bataille de Ziguinchor. Sonko et Doudou Ka, candidats à la mairie de la Ville, ont en effet la même ambition : succéder à Abdoulaye Bladé’’.

 3,348 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.